Interruption de la ligne Lausanne – Yverdon: Bus navettes en trafic régional - voyageurs Grandes lignes circulent via Berne.

Les opérations de transvasage des wagons-citernes sont en cours sur le lieu du déraillement d’un train marchandises à Daillens. La ligne ferroviaire Lausanne – Yverdon reste interrompue. Pour le trafic des pendulaires, dès lundi 27 avril 2015, un système renforcé de bus de substitution sera mis en place pour la clientèle locale. Les voyageurs de/pour Neuchâtel et Bienne circulent via Berne. Les CFF mettent tout en œuvre pour assurer une bonne information à la clientèle. La majeure partie des trains cargo sont acheminés via des itinéraires alternatifs.

Six wagons d’un train marchandises ont déraillé samedi matin, 25 avril 2015, à 2h54 en gare de Daillens, sur la ligne Lausanne – Yverdon. Le déraillement n’a pas fait de blessés. Le train comptait 22 wagons au total et transportait des marchandises dangereuses. La cause du déraillement fait l’objet d’une enquête du Service d’enquête suisse sur les accidents.

La première partie du train – une locomotive et 16 wagons – a été acheminée à destination dans la nuit de samedi à dimanche. Sur le lieu du déraillement, les opérations de transvasage des wagons-citernes sont en cours. Suivra le retrait des wagons du lieu de l’accident, à l’aide de grues ferroviaires notamment.

Les CFF se préparent aux importants travaux de réparation à réaliser après le retrait des wagons. L’infrastructure ferroviaire a en effet subi d’importants dégâts. La voie ferrée est endommagée sur environ 300 mètres. Deux aiguillages ainsi que des mâts de lignes de contact ont été abîmés. Les installations du poste d’enclenchement de Daillens - qui sert au contrôle local des signaux et aiguillages - sont elles aussi endommagées. Des câbles ont également été touchés, de sorte que l’information à la clientèle n’est pas possible par annonce dans certaines gares de la région. Ce câblage devra être remplacé sur une longueur de 15 kilomètres.

Au vu de l’ampleur des dégâts, les CFF prévoient que l’interruption durera plusieurs jours. Un pronostic plus précis sur la durée de la perturbation ne sera possible qu’après le début des travaux de réparation.

Nouveaux transports de substitution dès lundi

Dès lundi 27 avril 2015, la gare d’Eclépens est réouverte au trafic, de même que la ligne entre Vallorbe et La Sarraz. Seuls les tronçons Cossonay-Penthalaz – Eclépens et Cossonay-Penthalaz – La Sarraz restent interrompus au trafic ferroviaire. Des bus remplacent les trains régionaux sur ces tronçons.

Les voyageurs de Yverdon à destination de Lausanne empruntent des bus navettes pour Cossonay-Penthalaz, puis les trains régionaux jusqu’à Lausanne. Les autres voyageurs de la ligne du Pied du Jura (en provenance ou à destination de Neuchâtel/Bienne) circulent impérativement via Berne et non pas via Yverdon. Une cadence à la demi-heure est en outre mise en place dès lundi entre Yverdon et Bienne. Les clients de la Broye à destination de Lausanne sont invités à circuler via Payerne et non pas via Yverdon.

Il faut compter avec des temps de parcours prolongés et des affluences élevées dans les trains et les bus de la région. Les CFF remercient leurs clients pour leur compréhension et leur recommandent de planifier plus de temps pour leur voyage.

Des assistants clientèle sont présents dans les gares de la région et dans les grands nœuds de correspondance pour renseigner les voyageurs. L’horaire en ligne est mis à jour et des annonces sont faites dans les trains et les gares. Des informations sont disponibles auprès de Rail Service (24h/24h, tél. 0900 300 300, CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse) et sur www.cff.ch/166Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

En trafic marchandises, tous les trains pourront être acheminés dès lundi via des itinéraires alternatifs. CFF cargo devrait donc desservir toutes les gares marchandises normalement, à l’exception de Daillens, Eclépens sud et Vallorbe.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne