Transformation aux ateliers CFF: Les CFF préparent leurs trains au nouveau tunnel du Saint-Gothard.

Les CFF préparent leur parc de véhicules national aux exigences accrues po-sées par le tunnel de base du Saint-Gothard envers le personnel et le matériel roulant. D’ici à la mi-2016, ils transformeront 18 InterCity pendulaires, 13 loco-motives Re 460, 119 voitures InterCity, 179 locomotives de ligne et 15 locomo-tives de manœuvre de CFF Cargo. Les travaux ont été présentés aujourd’hui aux ateliers industriels CFF d’Olten. Ils concernent avant tout la prévention des incendies et la signalisation en cabine, et renforceront la sécurité de tout le réseau des CFF.

Les CFF mettront en service le tunnel de base du Saint-Gothard à la fin 2016. Le plus long tunnel ferroviaire du monde permettra d’acheminer voyageurs et marchandises plus rapidement, de manière plus sûre et plus fiable d’un versant à l’autre des Alpes. En vue de la mise en service de ce nouvel ouvrage, les CFF préparent leur parc de véhicules national afin qu’il réponde aux nouvelles exigences en matière de personnel et de matériel roulant. D’ici à la fin 2016, ils transformeront 18 InterCity pendulaires, 13 locomotives de type Re 460 et 119 voitures InterCity aux ateliers de Bellinzone, Bienne, Yverdon-les-Bains et Olten.

En effet, les véhicules existants ne répondent pas toujours aux conditions d’accès au réseau spécifiques au tunnel de base du Saint-Gothard en ce qui concerne la prévention des incendies, l’aptitude à circuler en cas d’incendie et de résistance à la pression. Les systèmes de détection d’incendie intégreront donc des senseurs, des portes coupe-feu entre les voitures et des extincteurs à mousse. L’installation de la nouvelle génération de systèmes de contrôle de la marche des trains ETCS Level 2 (European Train Control System) se déroule en parallèle. Ces mesures renforcent la sécurité en cas d’incendie et permettent une succession plus serrée des trains sur tout le réseau des CFF. Les CFF installent par ailleurs de nouveaux climatiseurs dans ces trains, ce qui renforce le confort des voyageurs et du personnel de locomotive. Les trains internationaux de type ETR 610, qui circulent déjà sur l’axe du Saint-Gothard, sont d’ores et déjà prêts à traverser le nouveau tunnel. Ces nouveaux trains répondent aux exigences dès leur sortie d’usine.

En bonne voie pour une mise en service à la fin 2016

La mise en conformité du matériel roulant fait partie des nombreux travaux lancés en vue de la mise en service du nouveau tunnel de base du Saint-Gothard au changement d’horaire 2016/2017: cela comprend entre autres la formation de 3900 collaboratrices et collaborateurs, l’adaptation des installations et des gares entre Brunnen et Castione à la signalisation en cabine ETCS Level 2, la mise en service de deux nouveaux appareils d’enclenchement électroniques à Altdorf et Pollegio et les nouveaux centres de maintenance et d’intervention d’Erstfeld et de Biasca. 300 collaboratrices et collaborateurs chargés de l’entretien et de la levée des dérangements sont affectés à ces deux sites.

Le nouvel axe nord-sud du Saint-Gothard

La mise en service du nouveau tunnel du Saint-Gothard le 11 décembre 2016 est l’étape la plus importante du renouvellement de l’axe nord-sud du Saint-Gothard. Mais la liaison ferroviaire transalpine ne sera pleinement opérationnelle qu’après la mise en service du tunnel de base du Ceneri (2019) et du corridor 4 m (2020). D’ici là, 25 projets de construction seront réalisés sur les lignes d’accès aux deux tunnels de base, entre Bâle et Chiasso. Le calendrier et les contraintes locales de ces chantiers représentent un défi important pour la stabilité de l’horaire. Les CFF prennent de nombreuses mesures portant sur le matériel roulant, la construction et l’entretien pour limiter autant que possible les répercussions sur la clientèle jusqu’à la fin de ces projets de construction.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne