Déraillement de Daillens: Reprise partielle du trafic ferroviaire dès lundi matin.

Les travaux de remise en état sur le lieu du déraillement de Daillens tournent à plein régime. Les CFF prévoient d’ouvrir une voie de circulation pour lundi matin, 4 mai 2015. Les trains ICN pourront circuler normalement dans les deux sens, de même qu’une partie du trafic régional. Les clients des TGV Lausanne – Paris empruntent les TGV au départ de Genève. Le retour complet du trafic à la normale prendra plusieurs jours ; l’offre sera adaptée en fonction de l’évolution des travaux.

Les lignes ferroviaires Lausanne–Yverdon et Lausanne–Vallorbe sont interrompues depuis le déraillement d’un train marchandises, le samedi 25 avril 2015 à 2h54 à Daillens (VD). Le train transportait des marchandises dangereuses. La cause du déraillement fait l’objet d’une enquête du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

Dès après l’accident, les premiers travaux préparatoires à l’infrastructure CFF ont débuté, en parallèle aux opérations de secours des autorités cantonales. Les travaux de remise en état du lieu même du déraillement ont repris dès le feu vert donné par les autorités.

L’infrastructure ferroviaire a subi d’importants dégâts. La voie ferrée est endommagée sur environ 300 mètres. Trois aiguillages ainsi que des mâts et des jougs de lignes de contact ont été abîmés. Les installations du poste d’enclenchement de Daillens - qui sert au contrôle local des signaux et aiguillages - sont elles aussi endommagées. Des câbles d’une longueur totale de 15 kilomètres sont en cours de remplacement.

L’offre de substitution est maintenue durant le week-end. Selon l’évolution actuelle des travaux de remise en état, les CFF prévoient la remise en service de la voie côté «Jura» d’ici lundi matin, 4 mai 2015, si les travaux se déroulent comme prévu. Les trains ICN circuleront selon l’horaire dans les deux sens, de même que les trains RegioExpress d’heure de pointe Neuchâtel–Lausanne–Neuchâtel. De légers retards sont à prévoir sur ces trains en raison de la capacité limitée de la ligne. Les trains RER S1 circulent également normalement jusqu’à 19 heures. Dès cette heure, ils sont remplacés par des bus entre Cossonay-Penthalaz et Eclépens.

Les trains S11 restent remplacés par des bus entre Cossonay-Penthalaz et Eclépens; les S2 également entre Cossonay-Penthalaz et La Sarraz. Les TGV Lausanne–Paris restent supprimés entre Lausanne et Frasne (F). Les clients empruntent les TGV Genève–Paris, dont la capacité est doublée. Le retour complet du trafic à la normale prendra plusieurs jours ; l’offre sera adaptée en fonction de l’évolution des travaux.

Le dispositif de transport CFF pour les clients touchés par la perturbation s’appuie sur une quarantaine de collaborateurs répartis sur les quais dans les gares de la région. Au total, une trentaine de bus navettes remplacent les trains supprimés.

Des assistants clientèle sont présents dans les gares de la région pour renseigner les voyageurs. L’horaire en ligne est mis à jour et des annonces sont faites dans les trains et les gares. Des informations sont disponibles auprès de Rail Service (24h/24h, tél. 0900 300 300, CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse) et sur www.cff.ch/166Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre. . Les CFF remercient les autorités et les intervenants pour leur engagement durant l’intervention ainsi que leurs clients pour leur compréhension.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne