Le projet CEVA (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) fait face à une crue historique sur le secteur Val d’Arve.

Les crues exceptionnelles de l’Arve durant ces derniers jours à Genève ont un impact sur le chantier du CEVA au niveau de la creuse des tunnels de Champel et de Pinchat. Actuellement les travaux de creuse sur les fronts partant du val d’Arve sont interrompus, l’interruption pourrait durer plusieurs jours. Les ouvrages du chantier CEVA sont prévus pour résister aux crues centennales (une crue dont la probabilité d'apparition sur une année est de 1/100), celles connues ces derniers jours sont largement supérieures à ces normes. La direction de projet est en contact permanent avec les SIS dans le cadre du plan OSIRIS. Les travaux sur les autres fronts de creuse des tunnels (Eaux-vive et Carouge Bachet ) sont autorisés.

Travaux du tunnel de Champel:

Les enrochements protégeant la rive sur laquelle est installée la plateforme d'accès au tunnel de Champel et le pont provisoire ont été arrachés par l'Arve. Le travail de l'érosion s'est poursuivie sous la plateforme avec une profondeur de 2 à 3 mètres selon les endroits. Des dégâts supplémentaires sur cette plateforme sont possibles en fonction de l’évolution de la crue et de la décrue de l’Arve. Le site est sous surveillance. En conséquence les accès à cette plateforme sont pour l'instant interdits par les SIS pour des raisons de sécurité. Les appuis du pont provisoire ont été contrôlés et aucun problème sérieux n'a pu être constaté pour l’heure.  

Travaux du tunnel de Pinchat:

La crue a également pour conséquence d'avoir fait monter à des niveaux critiques la nappe phréatique entourant la tranchée couverte passant sous le parking du service des automobiles. Ceci a pour résultat de mettre à risque le radier de la tranchée couverte, qui est dans un état constructif intermédiaire. Cette tranchée couverte étant le point d’accès pour atteindre un des fronts de creuse du tunnel, les travaux sur ce front du tunnel sont également arrêtés.

 

Il est encore trop tôt pour planifier une reprise des travaux sur le secteur Val d’Arve. Une vérification approfondie des dégâts sur la rive droite et des réparations à faire ne pourra être faite qu'avec la décrue de l'Arve. Les conséquences sur la planification globale et les éventuels coûts seront analysés et intégrés dans la détermination de la date de mise en service. Pour mémoire, cette dernière sera annoncée lorsque près de la moitié des tunnels aura été creusée, soit à la fin 2015.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne