Salon transport logistic 2015: L’ouverture du tunnel de base du St-Gothard modifiera le paysage logistique en Europe.

Les changements qui suivront la mise en service du plus long tunnel ferroviaire au monde étaient au centre de l’attention lors d’une conférence de presse organisée au salon transport logistic 2015 à Munich. La mise en service est prévue pour le 11 décembre 2016 et reliera l’Europe sur les rails.

Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo, a expliqué aux représentants des médias que le tunnel permettra surtout un transport plus fréquent, plus rapide et plus efficace des marchandises à travers les Alpes suisses. En outre, la circulation des trains de marchandises sera plus fiable et mieux planifiable pour les clients, puisque la plupart des interruptions de voie dues aux intempéries pourront être évitées. La mise en service du tunnel de base du St-Gothard permettra de rapprocher la Suisse alémanique du Tessin et de la Suisse romande. Par conséquent, CFF Cargo pourra acheminer des trains mesurant jusqu’à 750 m à destination et au départ du Tessin pour ses produits «Cargo Rail» et «Cargo Express», tout en proposant jusqu’à trois livraisons par jour. Le St-Gothard deviendra aussi un axe «vert»: actuellement, les CFF utilisent déjà 90% d’énergie hydraulique et vont augmenter la part d’énergies renouvelables à 100% d’ici à 2025. Aujourd’hui déjà, 90% de l’énergie de traction des CFF provient des usines hydrauliques, et l’objectif est d’atteindre 100% d’énergie renouvelable d’ici 2025.

Michail Stahlhut, CEO de SBB Cargo International, a souligné devant la presse que le nouveau tunnel du St-Gothard représente la première étape vers une ligne de plaine à travers les Alpes pour le trafic de transit international, qui modifiera considérablement le paysage logistique. À partir de 2020, le volume pourra ainsi connaître une augmentation allant jusqu’à 20% sur l’important corridor européen entre Rotterdam et Gênes. «La condition préalable est toutefois que dans les pays frontaliers, l’Allemagne et l’Italie, les lignes d’accès continuent d’être développées», a averti Michail Stahlhut. Par ailleurs, le corridor 4 m sur l’axe nord-sud via le St-Gothard devra être terminé afin de permettre le transport de semi-remorques hauts de 4 m sur des wagons de réseau.

Peter Jedelhauser, responsable de l’organisation du projet axe nord-sud St-Gothard aux CFF, a déclaré que cet aspect renforcerait énormément la compétitivité du rail. À partir de 2020, jusqu’à 210 000 courses de camion à travers les Alpes pourraient être transférées vers le rail, voire 240 000 d’ici à 2030. «La mise en service de cette construction historique devrait avoir lieu selon le calendrier fixé. Nous allons entrer dans la dernière ligne droite au cours des prochaines semaines», a souligné Peter Jedelhauser lors de la conférence de presse. Il a ensuite dévoilé les activités actuelles, à savoir les courses d’essai nocturnes sur les lignes d’accès pour l'European Train Control System (ETCS L2), la formation de quelque 3900 collaborateurs, l’aménagement de deux nouveaux centres de maintenance et d’intervention aux deux entrées du tunnel, ainsi que de nombreux autres projets.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne