Extension souterraine de la gare de Genève-Cornavin: une solution à 1,652 milliard a été présentée aujourd’hui aux partenaires.

A l’été 2013, l’expertise indépendante commandée par l’ensemble des partenaires concluait à la faisabilité d’une gare souterraine à Genève pour un montant évalué alors à 1,2 milliard de francs, assortis d’une marge +/- 50%. Dans le cadre des études préliminaires qui ont suivi, plusieurs variantes visant à optimiser le projet ont été examinées. Il en ressort qu’une solution devisée à 1,652 milliard avec une marge de +/- 30%, permet de réaliser l’offre prévue pour 2025 avec une réserve permettant un développement ultérieur de l’offre ferroviaire. Le rapport final des experts, dont les principales conclusions ont été présentées ce matin aux partenaires, sera rendu à la fin juillet. Il nécessitera bien sûr d’être vérifié et analysé. Le détail de la variante finale, de son financement et de son calendrier sera rendu public cet automne.

Lors du comité de pilotage qui s’est déroulé ce matin à Lausanne, les partenaires du projet d’extension de la capacité de la gare de Genève-Cornavin – CFF, OFT, canton de Genève, ville de Genève - ont fait le point sur l’avancement du projet. L’extension de la gare de Genève est incluse dans l’étape d’aménagement ferroviaire 2025, votée par le Parlement fédéral et confirmé par le peuple et les cantons le 9 février 2014.

Les experts mandatés pour étudier une extension souterraine de la gare capable de permettre la réalisation de l’offre ferroviaire prévue pour 2025, pour le trafic grandes lignes comme pour le trafic régional, ainsi qu’une réserve pour le développement ultérieur de l’offre ferroviaire ont présenté ce matin leurs conclusions: une extension souterraine répondant à ces exigences est réalisable pour un montant estimé à 1,652 milliard de francs, assortis d’une marge usuelle à ce stade des études de +/- 30%. Les travaux devraient débuter en 2024 pour une mise en service en 2031. Cette solution permettra par ailleurs des aménagements ultérieurs si le besoin devait s’en faire sentir. Enfin, selon les experts, il apparaît que certaines mesures à réaliser dans le cadre de ce projet devraient plutôt relever de l’entretien que de l’aménagement du réseau.

Les commanditaires-financeurs du projet d’extension de la gare de Cornavin – OFT, canton de Genève, Ville de Genève – préciseront les modalités de leurs engagements financiers respectifs d’ici à l’automne.

Le rapport final détaillé des experts sera rendu au maître d’ouvrage CFF et aux commanditaires-financeurs à la fin juillet. Plusieurs semaines seront nécessaires pour que les partenaires procèdent à la vérification et à la validation de celui-ci, tant d’un point de vue technique que financier. Les conclusions des partenaires seront rendues publiques dès cet automne.

 

Pour tout complément d'information:

Office fédéral des transports: Florence Pictet, porte-parole, +41 (0)79 777 53 86; presse@bav.admin.ch

Canton de Genève: M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat, département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA), par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, tél. +41 (0)79 417 09 69

Ville de Genève: M. Rémy Pagani, conseiller administratif, département des constructions et de l’aménagement, tél. +41 (0)79 818 96 02

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne