Accord avec le surveillant des prix: Bon de 10 francs pour les titulaires du demi-tarif.

La branche des transports publics cherche toujours à améliorer le taux d’ occupation des trains et des bus durant les heures creuses ainsi qu’à gagner de nouveaux clients. Les billets dégriffés contribuent à atteindre ces objectifs. Dans le cadre de la hausse des prix 2014, la branche des TP et le surveillant des prix avaient convenu qu’un plus grand nombre de billets fortement dégriffés seraient mis sur le marché. À l’heure actuelle, plus de 5000 billets dégriffés sont écoulés les jours de pointe. C’est beaucoup plus qu’il y a une année mais environ la moitié du volume convenu avec le surveillant des prix pour compenser la hausse des prix 2014. Pour atteindre ce rabais de près de 30 millions de francs, les CFF enverront un bon de 10 francs à tous les titulaires du demi-tarif. Ces derniers le recevront par courrier à partir de la fin août. Cette mesure avait été définie d’un commun accord entre le surveillant des prix et la branche des TP.

La hausse des prix de la fin 2014 avait pour but de couvrir au moins partiellement le déficit d’indemnisation du trafic régional et de financer les investissements nécessaires dans le trafic grandes lignes. Les mesures tarifaires concernent autant le trafic grandes lignes que le trafic régional; les hausses de prix permettent ainsi d’augmenter les recettes dans les deux secteurs. C’est pourquoi la branche des TP et le surveillant des prix ont convenu en 2014 de reverser aux usagers les recettes supplémentaires du trafic grandes lignes CFF, soit environ 29,2 millions de francs, sous la forme de rabais. Les billets dégriffés constituent une solution appropriée, d’autant qu’ils permettent d’améliorer le taux d’utilisation durant les heures creuses et d’attirer de nouveaux clients, deux objectifs clés de la branche.

Contingent de billets dégriffés en hausse

À l’heure actuelle, les clients achètent en moyenne 4000 billets dégriffés par jour, jusqu’à 5000 les jours de pointe. Les ventes ont énormément progressé depuis l’introduction de ces titres de transport et la tendance se poursuit. Cette hausse s’explique par l’augmentation de la disponibilité des billets dégriffés ainsi que par la simplification de l’achat sur Internet et via l’appli Mobile CFF. Les billets dégriffés permettent aux voyageurs de bénéficier de réductions pouvant aller jusqu’à 50%.

Bon de 10 francs pour les titulaires du demi-tarif

Aucune hausse de prix n’est prévue pour décembre 2015, conformément à ce que la branche avait convenu en avril. Au vu de la conjoncture économique actuelle, les entreprises de transport ne veulent pas grever davantage le budget des clients. Ils s’efforcent donc de gagner en efficacité et ne prévoient pas non plus d’augmentation majeure dans les prochaines années malgré la forte pression des coûts.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne