23 améliorations apportées aux véhicules: Les trains des CFF économisent une quantité d’énergie correspondant à la consommation de 15 000 ménages.

Trains passant automatiquement en mode veille, éclairage LED remplaçant les ampoules actuelles et pompes à chaleur produisant de la chaleur en hiver et de l’air frais en été: d’ici à 2020, les CFF implémenteront 23 améliorations sur leurs véhicules afin d’économiser de l’énergie et d’accroître le confort de leur clientèle. Cette année déjà, les mesures introduites ont permis d’économiser près de deux fois la consommation des foyers de la ville d’Olten.

Les CFF ont décidé de mettre en œuvre 23 améliorations permettant de réduire l’impact environnemental des véhicules en circulation ou remisés, qu’il s’agisse de trains nouvellement acquis ou du parc de véhicules existant. Ils poursuivent pour cela quatre grands axes: réduire la consommation d’énergie sur les trains remisés, mieux réguler la circulation des trains, utiliser des composants économes en énergie, tels que les pompes à chaleur ou les éclairages LED, et réduire la force de résistance à l’avancement et l’usure. La principale amélioration réalisée est certainement le mode veille du chauffage, que les CFF ont installé sur leurs véhicules. Il s’agit d’un type de stand-by similaire à celui utilisé sur les ordinateurs. Les trains sont en général remisés entre 8 et 14 heures par jour. Pendant cette période, la température intérieure est réduite à 10-12 degrés et augmentée de nouveau juste avant la remise en circulation selon l’horaire. Cette seule modification permet aujourd’hui d’économiser l’équivalent de la consommation de courant d’environ 10 000 foyers. Les CFF font également un pas en avant avec les trains de renfort du RER zurichois. Le mode veille repose ici sur l’horaire, c’est-à-dire que le véhicule sait quand aura lieu sa prochaine utilisation et augmente la température de manière autonome uniquement lorsque cela est nécessaire.

La pompe à chaleur sert également de climatisation

D’autres améliorations concernent la consommation d’énergie en cours d’exploitation. Bien qu’en journée, les trains ne soient en moyenne occupés qu’à un tiers, de l’air extérieur était jusqu’à présent soufflé en permanence à l’intérieur du train comme si ce dernier était plein. À l’avenir, l’arrivée d’air extérieur pourra dans la plupart des véhicules être régulée en fonction du nombre de passagers. Cette commande précise de l’aération permettra d’économiser pour chaque véhicule une quantité d’énergie correspondant à la consommation de quatre à six ménages par an. La climatisation installée lors de la modernisation des trains RER de première génération (DPZ) représente également une grande nouveauté, car elle fonctionne à la fois comme pompe à chaleur et comme climatisation. Elle améliore ainsi le confort de la clientèle lors des chaudes journées et économise de l’énergie par rapport à un chauffage traditionnel.

Les CFF comptent également introduire des changements en matière d’éclairage: les tubes fluorescents utilisés jusqu’à présent à l’intérieur des véhicules seront progressivement remplacés par des éclairages LED, qui offriront une luminosité stable et uniforme aux passagers. De plus, celles-ci ont une durée de vie plus longue et nécessitent moins d’entretien. Rien que sur les 341 véhicules de la flotte IC 2000, l’installation de l’éclairage LED permettra d’économiser chaque année l’équivalent de la consommation de 275 ménages. Enfin, les CFF réalisent des économies grâce à des améliorations au niveau mécanique. Ils utilisent en effet un nouveau type de palier de guide d’essieu sur 1600 véhicules. Celui-ci diminue l’usure de la voie et des rails en améliorant le comportement du train dans les courbes et en ligne droite, augmentant ainsi la durée d’utilisation des roues. La résistance à l’avancement s’en voit également réduite.

Toutes ces améliorations entraînent une baisse considérable de la consommation d’énergie. Les mesures déjà implémentées permettent d’économiser cette année près de 60 GWh, soit 7,3 millions de francs ou près de deux fois la consommation des foyers de la ville d’Olten. Combinées aux autres mesures, telles que la conduite propre à économiser l’énergie appliquée par les mécaniciens et les mesures prises dans leurs bâtiments, les CFF économiseront cette année l’équivalent de la consommation de courant de la ville de Berne.

Contribution à la stratégie énergétique 2050

Dans le cadre de leur stratégie énergétique, les CFF se sont fixé comme objectif de faire circuler leurs trains uniquement avec des sources d’énergie renouvelable. Afin d’atteindre cet objectif, les CFF ont décidé d’implémenter d’ici à 2025 le plus ambitieux programme d’économie d’énergie de Suisse. L’idée est d’économiser chaque année 600 GWh ou de réduire de 20 pourcent les besoins en énergie, notamment en énergie nucléaire. Le besoin supplémentaire résultant du réaménagement de l’offre sera couvert par les CFF par des sources d’énergie renouvelable. Avec leur programme d’économie d’énergie, les CFF assument un rôle de modèle et soutiennent la Confédération dans la mise en œuvre de sa stratégie énergétique 2050.

Plus d’informations sous https://www.energie-vorbild.admin.ch/vbe/fr/home.htmlOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne