Restauration ferroviaire: Les CFF repositionnent leur activité de restauration.

Les CFF adaptent la restauration ferroviaire à l’évolution des attentes de leur clientèle. Le développement croissant de l’offre de restauration en gare a pour conséquence une baisse du chiffre d’affaires de la restauration ferroviaire, en particulier en ce qui concerne les minibars. C’est pourquoi les CFF repensent leur concept de restauration. Un service complet à la place dans certaines voi-tures de 1re classe et le développement de l’offre en libre-service remplaceront l’actuel service de minibar à partir de la fin 2017. Les CFF feront par ailleurs circuler plus de 120 voitures-restaurants dès ce moment, contre 90 à présent. Enfin, ils se retireront de leurs activités de restauration en gare et mettront fin à leur coopération avec Segafredo à la mi-2016.

Les habitudes et les attentes de la clientèle en matière de restauration sont en pleine mutation depuis quelques années. En particulier, la demande auprès des minibars a fortement diminué. Durant les dernières années, les ventes aux minibars ont connu une baisse d’environ 40 pourcent. C’est pourquoi les CFF repositionnent leur straté-gie en matière de restauration. La restauration à la place dans certaines voitures de 1re classe et l’offre de libre service seront développées et remplaceront progressive-ment l’offre de minibar à partir de la fin 2017. Ce nouveau concept sera testé à partir du second semestre 2016. Avec l’acquisition de nouveaux trains – trains duplex pour le trafic grandes lignes et trains Giruno – le nombre de voitures-restaurants va pas-ser de 90 à 120 en 2021. L’offre de restauration à bord des trains s’en trouvera élar-gie d’autant. Toutes les lignes InterCity et EuroCity offriront ainsi le nouveau concept de restauration, ce qui renforcera la fiabilité et la constance de l’offre pour les clients. En raison d’une demande trop faible, en revanche, il n’y aura plus d’offre de restauration sur les lignes InterRegio.

Retrait du segment de la restauration rapide en gare

Les CFF entendent se concentrer uniquement sur la restauration à bord des trains. C’est pourquoi ils se retireront du segment de la restauration rapide en gare. Les sur-faces des stands Segafredo, exploitées actuellement par la filiale des CFF Elvetino sous franchise, seront relouées à partir de la mi-2016. Un nouvel emploi dans le domaine de la restauration sera proposé par Elvetino aux collaborateurs concernés; ils pourront aussi être repris par le nouveau locataire.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne