Essai d’exploitation au Saint-Gothard: Jusqu’à 16 trains de voyageurs empruntent désormais le nouveau tunnel de base du Saint-Gothard chaque jour.

À deux mois de la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard, les essais d’exploitation battent leur plein. Une nouvelle phase débute cette semaine, avec une nette intensification du nombre de trains de voyageurs empruntant le tunnel de base chaque jour, qui passera de deux à seize. Les voyageurs qui passent par le Saint-Gothard un jeudi ou un vendredi ont dorénavant de bonnes chances de gagner près d’une demi-heure sur l’horaire prévu grâce au nouveau tunnel. L’heure d’arrivée prévue et les correspondances possibles avec la ligne panoramique ne sont communiquées aux clients que quelques minutes avant le départ, voire pendant le trajet.

Ce jeudi débute une nouvelle phase, avec une nette intensification des courses d’essai. Jusqu’à présent, un ou deux trains quotidiens empruntaient le tunnel du mardi au vendredi. Désormais, ce seront jusqu’à seize courses d’essai qui seront réalisées les jeudis et vendredis. Alors que les essais d’exploitation s’intensifient, les trains circulent en avance entre Bellinzone et Lugano, et un train supplémentaire conforme à l’horaire est mis à la disposition des voyageurs. En direction du nord, les trains attendent à Arth-Goldau avant de poursuivre leur route. Toutes les correspondances sont ainsi assurées. La décision de faire circuler les trains dans le nouveau tunnel de base ou sur la ligne panoramique du Saint-Gothard continue d’être prise au dernier moment.

L’horaire habituel continuera d’être appliqué jusqu’au changement d’horaire, le 11 décembre 2016, puis tous les trains InterCity et EuroCity emprunteront le nouveau tunnel de base plutôt que la ligne panoramique. Les temps de trajet entre la Suisse alémanique et le Tessin, ainsi que l’Italie, diminueront de 25 à 35 minutes selon les liaisons. D’ici la mise en service ordinaire, un vaste essai d’exploitation sera mené, avec des courses d’essai de trains de voyageurs et de marchandises. Tout le personnel en service a été spécialement formé à cette fin. Depuis début septembre 2016, une soixantaine de trains de voyageurs ont été aiguillés au dernier moment vers le tunnel de base plutôt que sur la ligne panoramique du Saint-Gothard. À cette occasion, des trains ont pu circuler pour la première fois en trafic mixte (trains de voyageurs et de marchandises) et les vitesses prévues ont été atteintes.

Près de 5000 trains de marchandises
Depuis le 5 septembre déjà, de nombreux trains de marchandises de CFF Cargo, de SBB Cargo International et d’autres entreprises de fret ferroviaire circulent normalement dans le nouveau tunnel de base du Saint-Gothard. D’ici la mise en service le 11 décembre, quelque 5000 trains de marchandises auront emprunté le tunnel, dont 50% environ affrétés par CFF Cargo, 35% par SBB Cargo International et 15% par d’autres entreprises. CFF Cargo fait maintenant passer plus de 50% de ses trains par le tunnel de base plutôt que sur la ligne panoramique.

Courses «Gottardino» supplémentaires
Le train spécial «Gottardino», qui offre à ses passagers une occasion unique de faire étape au cœur du tunnel de base et de découvrir l’incroyable univers du Saint-Gothard à la station multifonctionnelle de Sedrun, circulera encore jusqu’au 27 novembre 2016. Le succès de cette offre a poussé les CFF à programmer des courses supplémentaires: il reste près de 1700 places disponibles pour le mois de novembre. Plus d’informations à l’adresse
cff.ch/gottardinoOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

   

Contenu complémentaire