De nouveaux systèmes informatiques pour 55 millions de francs: Les CFF misent sur l’électronique embarquée de dernière génération.

Qu’il s’agisse d’information à la clientèle en temps réel, de réception mobile, d’annonces à bord des trains, de surveillance vidéo ou de décompte automatique des passagers, l’électronique la plus moderne équipe actuellement les trains CFF. Pour se maintenir à la pointe de la technologie, les CFF remplaceront la technique embarquée de 261 trains régionaux ces prochaines années. Ces véhicules seront ainsi parés pour la mobilité de demain. Les CFF investissent 55 millions de francs à cet effet.

D’ici à 2023, les CFF renouvelleront l’électronique embarquée de 261 trains du trafic régional, pour un montant de 55 millions de francs. À l’avenir, il sera possible de diffuser dans ces trains des informations ou des annonces d’événements tirées de l’horaire en ligne, en temps réel, tant de manière visuelle qu’acoustique. Ces nouveaux équipements permettront par ailleurs de communiquer des informations sur les chantiers ou les grands événements. En outre, les technologies de sécurité des trains feront l’objet d’améliorations. Celles-ci incluent des systèmes de surveillance modernisés (vidéos numériques et non analogiques), de nouveaux postes microphones voyageurs pour les cas d’urgence et une amélioration des alarmes en cas de freinage d’urgence. Cela permettra au mécanicien de communiquer directement avec les voyageurs lorsque quelqu’un aura actionné le frein d’urgence.

Premier prototype attendu pour la fin 2018

Cet investissement entraîne aussi une standardisation des logiciels, en particulier en matière de systèmes d’information à la clientèle. Certains composants sont par ailleurs en fin de vie et doivent être remplacés. Il en résultera une amélioration de la fiabilité et de la qualité des systèmes. Tous les véhicules du trafic régional feront l’objet de transformations; celles-ci commenceront sur le parc de véhicules Flirt. Le premier prototype de véhicule rénové est attendu pour la fin 2018. La modernisation des plates-formes informatiques exige que chaque véhicule soit entièrement retiré du trafic. Le rééquipement d’un véhicule dure en général deux semaines.

25 kilomètres de câbles Ethernet

Outre le remplacement des plates-formes informatiques, les systèmes d’information à la clientèle seront étendus à bord des 288 autres trains du trafic régional. Au total, 1590 nouveaux postes microphones voyageurs, 179 systèmes vidéo, 565 ordinateurs pour plates-formes informatiques, 1012 switches de réseau et 25 kilomètres de câbles Ethernet seront transformés.

Contenu complémentaire