Inauguration du premier projet de Léman 2030.

Les autorités fédérales, cantonales et communales ainsi que les CFF inaugurent aujourd’hui le premier projet du programme Léman 2030. Après le tunnel de base du Gothard, les développements ferroviaires se concentrent désormais sur l’axe est-ouest.

Le programme Léman 2030 prévoit le doublement de la capacité de la ligne Lausanne–Genève ainsi que le passage à la cadence au quart d’heure des trains du RER Vaud et du Léman Express. La mise en service de systèmes de gestion du trafic modernes en constitue un préalable nécessaire.

Premier projet de Léman 2030 à être inauguré, le nouvel enclenchement de Renens gère désormais tout le trafic ferroviaire entre Lausanne et Morges via quelque 96 signaux principaux, 205 signaux nains et 127 aiguillages. Cette mise en service permettra d’optimiser la fiabilité et la stabilité du réseau. Le nouveau système est une première étape dans les développements ferroviaires de l’axe Genève–St-Gall. Après l’inauguration du tunnel de base du Gothard en juin 2016, c’est en effet sur l’axe est-ouest que se concentrent les prochains investissements.

Ce premier projet Léman 2030 a été inauguré aujourd’hui, 15 novembre 2016, en présence de Nuria Gorrite, conseillère d’Etat du canton de Vaud, de Luc Barthassat, conseiller d’Etat du canton de Genève, d’Anna-Barbara Remund, sous-directrice de l'Office fédéral des transports (OFT) et d’Andreas Meyer, directeur général exécutif des CFF, en présence de représentants cantonaux et communaux. Plus tôt dans la journée, une locomotive CFF aux couleurs du programme Léman 2030 a été baptisée en gare de Genève.

Débutés en juin 2014, les travaux du nouvel enclenchement de Renens se terminent selon les délais prévus. Le budget de 82 millions de francs, financé par la convention de prestations CFF-Confédération, sera lui aussi tenu. La mise en service du nouvel enclenchement a nécessité la mise en place d’un horaire spécial entre Lausanne et Genève le week-end des 12 et 13 novembre 2016. Les CFF remercient leurs clients pour leur compréhension.

Le renouvellement des installations de sécurité constitue un préalable à la poursuite des chantiers et à la réorganisation des voies à l’ouest de Lausanne. Les travaux d’infrastructure se poursuivent sur le tronçon Renens–Lausanne avec la construction d’une quatrième voie (260 millions de francs, mise en service en 2020), d’un saut-de-mouton (112 millions, travaux dès 2018 et jusqu’en 2020) et la transformation de la gare de Renens (172 millions, inauguration en 2020).

Ces chantiers sont compris dans le programme Léman 2030, doté au total de plus de 3,8 milliard de francs.

Lien internet: www.leman2030.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Pour tout complément d'information:

  • Canton de Vaud: Nuria Gorrite, cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines (DIRH), tél. 021 316 70 01;
  • Canton de Genève: Luc Barthassat, chef du Département de l’environnement, de transports et de l’agriculture (DETA), par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, tél. 079 417 09 69;
  • Office fédéral des transports (OFT): Florence Pictet, porte-parole, tél. 058 462 36 43;
  • CFF: service de presse, tél. 051 220 43 43.

Contenu complémentaire