De nouveaux standards en matière de sécurité: En sécurité à travers le nouveau tunnel du Saint-Gothard.

Avec ses 57 kilomètres, le plus long tunnel ferroviaire du monde impose de nouveaux standards en matière de sécurité. Ceux-ci reposent sur cinq piliers: empêcher les événements, minimiser leur impact, prévoir des mesures d’autosauvetage, assurer une intervention rapide et former le personnel de manière intensive. En outre, les CFF effectuent plusieurs exercices de sauvetage avec les forces d’intervention des cantons d’Uri, du Tessin et des Grisons.

La sécurité de la clientèle et du personnel est un objectif prioritaire du groupe CFF et du projet de nouveau tunnel de base du Saint-Gothard. Cela commence dès la conception de ce tunnel ferroviaire, le plus long du monde. Séparés en fonction de la direction des trains, les deux tubes excluent toute collision. Si une alarme se déclenche à bord d’un train, il est automatiquement acheminé vers la station de secours la plus proche, à Sedrun ou à Faido. L’entrée d’autres trains dans le tube concerné est empêchée, les trains suivants sont immédiatement arrêtés.

La technique de sécurité la plus moderne

178 passages dans le tube opposé

Intervention et sauvetage en cas d’événement

Les exercices conjoints avec tous les services de sauvetage renforcent la sécurité

Les CFF renouvellent l’axe nord-sud du Saint-Gothard

Contenu complémentaire