Soleure–Moutier: Des bus de remplacement circulent en raison du renouvellement de la voie.

La ligne Soleure–Moutier sera fermée au trafic ferroviaire entre Soleure et Langendorf du dimanche 20 mars 2016, 21h au lundi 21 mars 2016, 5h30. Des bus de remplacement circulent à la place des trains Regio entre Langendorf et Soleure. Des travaux de renouvellement de la voie ont en effet lieu à l’ouest de Soleure afin de maintenir la ponctualité et la sécurité de l’exploitation.

Du 16 mars 2016 à la fin mars 2016, les CFF renouvellent 215 mètres de voie à l’ouest de Soleure. La voie concernée de la ligne Soleure–Biel/Bienne se trouve côté Jura, entre la bifurcation de la ligne de Moutier et le passage souterrain routier de la Gibelinstrasse. Les équipes chargée des travaux devant opérer de nuit, lorsqu’il y a peu de trafic, l’impact sur les voyageurs sera limité à la nuit du dimanche 20 mars, 21h au lundi 21 mars 2016, 5h30.

Des bus de remplacement circulent entre Soleure et Langendorf

Les bus en direction de Moutier partent donc de Soleure avec quatre minutes d’avance. À Langendorf, les trains attendent les passagers des bus. Dans la direction opposée, les correspondances à Soleure ne sont pas garanties. Les CFF conseillent aux voyageurs de prévoir plus de temps pour leur voyage et de consulter l’horaire en ligne sur www.cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. ou sur l’appli Mobile CFF avant leur départ.

Travaux de renouvellement pour un montant de 700 000 francs

  • nuit du mercredi 16 au jeudi 17 mars et du jeudi 17 au vendredi 18 mars;
  • nuit du dimanche 20 au lundi 21 mars jusqu’à la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 mars;
  • nuit du mardi 29 au mercredi 30 mars et du mercredi 30 au jeudi 31 mars 2016.

Les travaux durent à chaque fois de 23h45 à 5h30, sauf le dimanche 20 mars (début à 21h). L’équipe de constructeurs de voie renouvelle au total 430 mètres de rails, 360 traverses et 375 tonnes de ballast au moyen de lourds trains de chantier. Les coûts globaux du chantier s’élèvent à 700 000 francs.

Les CFF entretiennent le réseau ferroviaire le plus fréquenté au monde. Une infrastructure aussi sollicitée doit bien évidemment être entretenue en conséquence. En 2015, les CFF ont investi plus d’un milliard de francs dans le renouvellement du réseau ferroviaire. S’ajoutent à cela des travaux d’entretien de plus de 500 millions de francs par an. Les investissements réalisés dans l’entretien et le renouvellement sont indispensables pour assurer la sécurité et la ponctualité des trains.

Contenu complémentaire