Monika Ribar nommée présidente du Conseil d’administration des CFF.

Monika Ribar a été élue présidente du Conseil d’administration par l’assemblée générale des CFF. Elle succède ainsi à Ulrich Gygi. Beat Schwab, Head Real Estate Investment Management au Credit Suisse, Erich Ammann, CFO de Schindler Group et Georg Kasperkovitz, directeur financier de Mondi, ont quant à eux été élus au sein du Conseil d’administration. Ils remplacent Ulrich Gygi, Conrad Löffel et Hans-Jürg Spillmann.

Monika Ribar a été élue présidente du Conseil d’administration en fin d’après-midi, à l’occasion de la 17e assemblée générale ordinaire des CFF, à Berne. La Confédération y était représentée par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) et l’Administration fédérale des finances (AFF).

La nouvelle présidente du Conseil d’administration, Monika Ribar, née en 1959, possède une vaste expérience en tant que dirigeante et membre de conseil d’administration. Elle a été CEO de Panalpina World Transport de 2006 à 2013. Durant 23 ans, elle y a occupé plusieurs fonctions dirigeantes, notamment celle de directrice financière. Elle est membre du conseil d’administration de Lufthansa AG, du fournisseur de matériaux de construction SIKA AG et de l’entreprise de services Chain IQ AG.

Monika Ribar occupe les fonctions de membre et de vice-présidente du Conseil d’administration des CFF depuis mai 2014. La vice-présidence sera assurée par Peter Siegenthaler, jusque-là membre du Conseil d’administration. La présidence représente un taux d’occupation de 60%.

Trois nouveaux membres

Outre Ulrich Gygi, deux autres membres quittent aujourd’hui le Conseil d’administration des CFF pour raisons d’âge. Il s’agit de Conrad Löffel et Hans-Jürg Spillmann. Beat Schwab, Erich Ammann et Georg Kasperkovitz ont donc été élus comme nouveaux membres. Les représentants du DETEC et de l’AFF, ainsi que les CFF, remercient Ulrich Gygi, Conrad Löffel et Hans-Jürg Spillmann pour leur travail et leur engagement sans faille au service des CFF. L’élection des trois nouveaux membres permettra de remplacer de manière adéquate le savoir-faire des membres partants. Le mandat des trois nouveaux membres court jusqu’à l’assemblée générale ordinaire de 2018.

Contenu complémentaire