Un train régional ambassadeur de l’Ossola.

Une rame Domino de RegionAlps a été baptisée aujourd’hui en gare de Domodossola du nom de «Val d’Ossola», la vallée piémontaise reliée au Valais par la ligne du Simplon. Les CFF et leur filiale valaisanne ont profité de cet acte symbolique pour présenter les perspectives de développement de l’offre régionale transfrontalière. L’objectif est que les pendulaires piémontais, qui se rendent quotidiennement au cœur du Valais, n’aient plus besoin de changer de train à Brigue. L’offre touristique et de loisirs sera également enrichie grâce aux synergies avec les trains nationaux et internationaux des CFF.

Viola Amherd, conseillère nationale valaisanne et Lucio Pizzi, maire de Domodossola ont baptisé ce matin, en gare de Domodossola, une rame Domino de RegionAlps, l’opérateur valaisan de trafic régional. Le parrain et la marraine de cette rame étaient accompagnés d’Alain Barbey, président du Conseil d’administration de RegionAlps et coordinateur régional des CFF pour la Suisse romande.

Dans le cadre d’un appel d’offre lancé par la Région Piémont pour l’attribution des prestations ferroviaires entre Iselle et Domodossola, RegionAlps et les CFF ont confirmé leur intention d’élaborer une stratégie commune, afin répondre mieux encore aux attentes d’une clientèle régionale transfrontalière, essentiellement pendulaire.

Dès décembre 2016, six trains Domino climatisés et dotés de systèmes d’information modernes aux voyageurs pourraient compléter la flotte régionale actuelle. Dès décembre 2017, le RER ValaisIWallis, opéré par RegionAlps, affichera ses couleurs jusqu’à Domodossola. La flotte régionale actuelle sera remplacée par des rames Domino qui relieront chaque jour le chef-lieu de la province du Verbano Cusio Ossola aux rives du lac Léman. La vie d’un millier de pendulaires sera alors grandement facilitée. Pour se rendre au cœur du Valais, il est possible qu’il n’y ait plus besoin de changer de train à Brigue, comme c’est le cas actuellement.

Le prolongement du RER ValaisIWallis jusqu’en Italie s’inscrit dans la suite du développement de l’offre de RegionAlps. Depuis 2012 et l’introduction de la cadence à la demi-heure en semaine, l’entreprise valaisanne de trafic régional a vu le nombre de ses voyageurs augmenter de 40%.

Une attention particulière serait portée à la clientèle touristique et de loisirs qui pourrait profiter d’un complément d’offre régionale. L’accent serait mis sur les synergies entre les différents types de trafics: international avec 14 rames EuroCity reliant quotidiennement Genève, Bâle, Berne, Milan et Venise à Domodossola, national avec l’intégration des InterRegio directs vers Brigue, et régional. Actuellement, en tout ce sont plus de 20 trains qui circulent chaque jour entre Domodossola et Brigue dans les deux directions, avec un système de correspondance optimisé vers Lausanne, Berne, Zurich, l’aéroport de Milan Malpensa et le Tessin. Cette offre globale pourrait constituer un important vecteur pour dynamiser l’offre touristique vers le Piémont et le Valais et proposer à la clientèle internationale, nationale et régionale des relations sur mesure. Les collaborateurs CFF resteraient par ailleurs toujours au contact des voyageurs en gare de Domodossola, pour les informer sur toutes les spécificités de cette offre.

La Région Piémont devra rendre sa décision sur l’appel d’offre pour l’attribution des prestations ferroviaires régionales entre Iselle et Domodossola d’ici à la fin de l’été 2016, pour une mise en service en décembre de cette année.

Des photos sont à votre disposition sur www.cff.ch/mediacornerOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. dès 14 heures.

 

Contenu complémentaire