Exploitation régionale du tronçon italien Iselle–Domodossola: Les CFF et RegionAlps ne déposent pas d’offre.

Les CFF et leur filiale valaisanne RegionAlps n’ont pas répondu à l’appel d’offre lancé par la Région Piémont pour l’exploitation de la ligne régionale Iselle–Domodossola. Ils considèrent que les indemnités de 366 000 euros par an, proposées par le commanditaire italien, sont insuffisantes pour améliorer l’offre régionale à travers le tunnel du Simplon. Les CFF poursuivront toutefois l’exploitation de leurs huit trains régionaux quotidiens entre Domodossola, Iselle et Brigue, jusqu’à la transmission du mandat à un nouvel opérateur.

Le délai de réponse à l’appel d’offre lancé par la Région Piémont pour l’exploitation du tronçon Iselle–Domodossola a expiré hier, mercredi 27 juillet. Les CFF et RegionAlps ont fait savoir au commanditaire italien qu’ils ne sont plus candidats à l’exploitation de cette liaison régionale. Après une analyse détaillée du montant des indemnités, ils considèrent que les 366 000 euros par an, proposés par la Région Piémont, sont insuffisants pour améliorer l’offre dans le sens souhaité par les clients. Ceux-ci veulent des liaisons régionales directes depuis Domodossola vers Viège, Sierre, Sion.

Les CFF et RegionAlps ont ainsi décidé de ne pas répondre à l’appel d’offre de la Région Piémont. Ils ne veulent pas s’engager à mettre en place des prestations, qui ne seront pas couvertes par les indemnités du commanditaire italien et nécessiteront un financement complémentaire avec de l’argent public suisse. Dans le cadre du contrat en cours, les CFF constatent, par ailleurs, que la Région Piémont n’a pas encore versé les indemnités convenues pour les années 2015 et 2016.

Les CFF et RegionAlps restent convaincus que leur concept d’offre régionale, reliant directement Domodossola à Brigue et à Sion, est la solution optimale pour répondre aux besoins du trafic pendulaire et touristique avec l’Italie. Les deux entreprises ferroviaires ont eu l’occasion, à plusieurs reprises, de présenter leur offre transfrontalière, notamment le 16 juillet dernier à Domodossola, lors du baptême d’une rame Domino. Les CFF et RegionAlps vont encore informer la Région Piémont des motivations de cette décision et expliquer les alternatives possibles pour l’exploitation du trafic régional transfrontalier.  

Les CFF vont continuer à offrir huit liaisons régionales quotidiennes entre Brigue–Iselle–Domodossola, jusqu’à la transmission du mandat à un nouvel opérateur, vraisemblablement en décembre 2016.

En trafic national et international, l’offre reste inchangée avec des connexions directes et rapides: jusqu’à 12 trains Eurocity, Intercity et InterRegio franchissent chaque jour la frontière. Plus de deux millions de voyageurs traversent le tunnel du Simplon chaque année en disposant d’excellentes correspondances, grâce aux partenariats avec les entreprises régionales de transport. Les CFF proposent des offres très avantageuses avec leurs billets dégriffés sur www.cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.. Par exemple, de Berne à Domodossola, avec un demi-tarif, le voyage ne coûte que 15,60 francs.

Contenu complémentaire