Essais d’exploitation du tunnel de base du Saint-Gothard: Les investissements des CFF sur l’axe nord-sud se concrétisent comme prévu.

Depuis le 1er juin 2016, le plus long tunnel ferroviaire du monde est placé sous la responsabilité des CFF. Des essais intensifs sont en cours depuis deux mois afin que dès le 11 décembre 2016, les trafics voyageurs et marchandises se déroulent sans heurts entre Bâle et Chiasso. Aujourd’hui, Andreas Meyer, CEO des CFF, s’est rendu au Tessin en passant par le tunnel de base du Saint-Gothard, à bord d’un train Gottardino, dans le cadre des essais d’exploitation. Il a ainsi pu prendre connaissance de la situation sur place. Au centre de maintenance et d’intervention de Biasca, il a rencontré le conseiller d’État tessinois Norman Gobbi.

Depuis le 2 août 2016, un train nommé Gottardino circule chaque jour, sauf le lundi, entre Flüelen et Biasca dans le cadre des essais d’exploitation. Il s’arrête au cœur de la montagne, au site multifonctionnel de Sedrun, afin de permettre à ses passagers de visiter une exposition sur le tunnel de tous les records à 800 mètres sous terre. L’intérêt du public pour les Gottardino est impressionnant: 94% des courses prévues jusqu’à la fin novembre sont déjà complètes. Quelque 80 trains de marchandises ont par ailleurs déjà franchi le plus long tunnel ferroviaire du monde dans le cadre d’essais. Le nombre de courses va progressivement augmenter dans le cadre des essais d’exploitation. L’objectif est de faire passer 50% des trains de marchandises par le tunnel de base du Saint-Gothard dès début septembre. Cela représentera environ 3500 courses d’ici à la mise en service régulière de l’ouvrage. En plus des trains de marchandises et des Gottardino, des trains de voyageurs seront ponctuellement dirigés vers le nouveau tunnel à partir de septembre.

Une collaboration constructive entre les CFF et le Tessin

Depuis des années, les CFF collaborent de manière constructive avec le gouvernement tessinois. Demain, jeudi 4 août, les CFF informeront ce dernier sur les projets en cours et les investissements à venir. Aujourd’hui, Andreas Meyer, CEO des CFF, a rencontré Norman Gobbi à Biasca. Il a déclaré au conseiller d’État que les nombreux projets des CFF au Tessin sont en très bonne voie. Il a annoncé des mesures permettant d’améliorer la réception de radiotéléphonie mobile entre Bellinzone et Lugano. En outre, il a expliqué pourquoi la ponctualité n’est pas encore satisfaisante sur l’axe nord-sud. Ces derniers mois, des mesures ont permis des améliorations ponctuelles. Mais plusieurs chantiers et travaux d’entretien devenus nécessaires, exécutés durant les vacances de manière volontairement intensive, ont engendré des retards. À partir de septembre puis avec la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard le 11 décembre, la ponctualité devrait progressivement s’améliorer sur cet axe.

Les CFF investissent près de 2 milliards de francs au Tessin

1,974 milliard de francs seront investis ces prochaines années au Tessin: 1,4 milliard dans des projets d’infrastructure, 490 millions dans des trains régionaux modernes, et encore 84 millions dans des projets immobiliers, tels que la transformation des deux plus grandes gares du Tessin, celles de Lugano et Bellinzone. Celles-ci seront inaugurées conformément au calendrier, le 14 octobre (Bellinzone) puis le jour même de la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard (Lugano).

Sur mandat des CFF, Stadler Rail construit actuellement 29 nouveaux trains Giruno pour un montant de 970 millions de francs. Ces compositions seront amenées à assurer le trafic grandes lignes sur l’axe nord-sud. Les travaux se poursuivent conformément aux prévisions, et le premier de ces trains à cinq éléments sera présenté en septembre au salon Innotrans à Berlin.

Lorsque le tunnel de base du Ceneri entrera en service, à la fin 2020, la clientèle tessinoise disposera d’une offre ferroviaire nettement plus performante, en trafic régional, mais aussi en trafics grandes lignes et marchandises, sur l’axe nord-sud. Andreas Meyer évoque même un troisième âge d’or de la mobilité: grâce à des liaisons ferroviaires plus rapides, les villes de Bellinzone, Lugano et Locarno vont se rapprocher.

Des offres attrayantes pour la ligne de faîte

En collaboration avec leur filiale loisirs RailAway, les CFF commercialisent depuis peu la région du Saint-Gothard. Dès le changement d’horaire du 11 décembre 2016, ils proposeront à leurs clients une offre ferroviaire attrayante entre Erstfeld et Bellinzone, à une cadence horaire. Il est prévu de faire circuler toutes les deux heures des liaisons directes vers Lugano, voire jusqu’à Milan. Des trains directs au départ de Zurich, offrant suffisamment d’espace pour les vélos et les bagages, seront en outre à la disposition des touristes durant le week-end. Par ailleurs, les CFF introduiront le Gotthard Panorama Express, un nouveau train touristique avec des voitures panoramiques. La gare de Göschenen sera plus accueillante, et des trains historiques circuleront sur la ligne de faîte. Attrayantes pour la clientèle, ces offres seront abordables pour le commanditaire.

Contenu complémentaire