Les CFF regrettent le report de l’adjudication de la concession, et proposeront comme jusqu’à présent une offre sûre et fiable à partir de décembre.

Les CFF regrettent la décision prise par l’OFT d’attendre la fin 2019 pour adjuger la nouvelle concession pour le trafic grandes lignes et de prolonger de deux ans la concession actuelle. Ils continueront d’assurer les trafics régional et grandes lignes de manière sûre et fiable à compter du changement d’horaire 2017, comme jusqu’à présent, et en poursuivront le développement. Ils souhaitent étudier le document d’audit de l’OFT et prendre position à son sujet. Ouverts au dialogue avec tous les autres acteurs, ils poursuivent l’approfondissement de leur future coopération avec le SOB. 

Les CFF produiront l’offre dernièrement publiée en trafics grandes lignes et régional à compter du 10 décembre, de manière sûre et fiable, comme jusqu’à présent. Avec le changement d’horaire, les CFF continueront de développer l’offre en trafic grandes lignes, par exemple en introduisant un train supplémentaire de Bâle/Lucerne à Locarno via le nouveau tunnel du Saint-Gothard, à l’adresse des amateurs d’excursions. À partir du 10 décembre, tous les trains IC et IR circuleront avec des numéros de lignes, ce qui les rendra plus simples à reconnaître pour notre clientèle.

Les CFF regrettent que l’Office fédéral des transports (OFT) n’ait pas pris une décision de fond à propos des demandes de nouvelles concessions pour le trafic grandes lignes déposées au début septembre par les CFF et le BLS. Compte tenu des dispositions en vigueur, une décision était attendue début décembre. Cela fait dix ans que l’on sait que la concession pour le trafic grandes lignes arriverait à échéance en décembre 2017. Le report du renouvellement remet en question la sécurité du droit et des investissements. Les CFF ont investi plus de 3 milliards de francs dans de nouveaux trains grandes lignes, qui entreront en service ces prochaines années et sont appelés à servir durant plus de 25 ans. Certaines lignes de trafic régional ne pourront pas être intégrées au trafic grandes lignes pour le moment, ce qui soulagerait les budgets des cantons et de la Confédération, commanditaires, de plusieurs millions de francs par an. Les CFF étudieront à présent le document d’audit de l’OFT du point de vue du contenu et du droit et prendront position à son sujet dans le cadre de la procédure de consultation.

Dans un contexte de concurrence intermodale accrue, les CFF restent convaincus que seules des solutions communes entre chemins de fer permettront, aujourd’hui comme demain, de créer une valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes. Les CFF restent en contact avec tous les acteurs intéressés. Ils approfondiront la coopération prévue avec le SOB à partir de 2020 et demeurent ouverts à un modèle de coopération avec le BLS.


Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne