Changement d’horaire 2018: offre étendue et investissements accrus dans le réseau ferroviaire.

L’horaire 2018 apportera aux voyageurs des améliorations de l’offre en Suisse romande, au Tessin ainsi qu’en trafic international avec l’Italie et l’Allemagne. En outre, les CFF continueront d’investir en 2018 dans la fiabilité, la sécurité et la disponibilité du système ferroviaire. Les travaux de construction et d’entretien seront plus souvent exécutés dans le cadre d’intervalles prolongés et d’interdictions totales, ce qui débouchera sur des ajustements de l’offre pour les voyageurs. Une organisation a, comme d’accoutumée, été mise sur pied pour accompagner le changement d’horaire.

Dès le 10 décembre 2017, les trains InterRegio entre Genève-Aéroport, Berne et Lucerne s’arrêtent à Nyon, Morges, Palézieux et Romont. Nyon et Morges profitent ain-si d’une nouvelle liaison directe vers Berne et Lucerne, et Romont et Palézieux d’une liaison directe plus rapide vers Genève, Genève-Aéroport et Lucerne.

Une fois par heure, les trains InterRegio Genève Aéroport–Lausanne–Brigue circulent désormais sans s’arrêter entre Genève et Lausanne. Le temps de parcours entre le Valais, la Riviera et Genève se réduit ainsi de onze minutes. Au départ de Vevey, la cadence semi-horaire des RegioExpress à deux étages permet d’ajouter 10'000 places assises sur l’un des axes les plus fréquentés de l’Arc lémanique.

Dans le trafic régional, les trains passent à la cadence semi-horaire dans la Broye. Au Tessin, la mise en service du Ferrovia Mendrisio–Varese apporte une nouvelle liaison attrayante à partir du début 2018. Les S40 et S50 au départ de Stabio seront prolongés jusqu’à Varèse. À partir de juin 2018, le S40 circulera même deux fois par heure jusqu’à Malpensa Aeroporto. Dans la région de Zurich, à partir du changement d’horaire, le S3 Aarau–Wetzikon circulera à la cadence semi-horaire sur toute la ligne aux heures de pointe (jusqu’à présent Aarau–Dietikon à la cadence horaire seulement).

En trafic voyageurs international, les CFF introduisent, en coopération avec la Deutsche Bahn et Trenitalia, une liaison directe quotidienne de Francfort à Milan en pas-sant par la Suisse, ainsi qu’une liaison directe quotidienne de Zurich à Venise. Les CFF proposent en outre une cadence horaire entre Zurich et Stuttgart, avec changement à Singen une heure sur deux.

Des lignes numérotées pour une meilleure orientation.

Les lignes InterRegio et InterCity porteront des numéros à partir du changement d’horaire. Les clients du trafic grandes lignes profiteront ainsi des repères simples et sûrs auxquels ils sont habitués dans les systèmes RER. La numérotation reprendra la logique du réseau de routes nationales bien connu de l’Office fédéral des routes (OFROU).

Dans l’horaire 2018, les désignations de trains en trafic grandes lignes CFF seront unifiées et simplifiées. L’actuel ICN apparaîtra désormais sous la forme «IC». En trafic grandes lignes, seules seront donc encore utilisées les désignations IC (InterCity) et IR (InterRegio). Les désignations demeurent inchangées en trafic international. La désignation informera le client sur le niveau de rapidité et de confort de la liaison en trafic grandes lignes national.

Adaptations de l’offre en raison de travaux.

Le réseau ferroviaire est fortement sollicité au quotidien. Chaque jour, 1,25 million de voyageurs et 10 000 trains des CFF y circulent, et la tendance est à la hausse. Pour que l’infrastructure ferroviaire continue de fonctionner de façon sûre et fiable à long terme, les CFF investiront chaque année, de 2017 à 2020, 3,2 milliards de francs dans l’entretien et l’aménagement. De plus, les CFF investissent plusieurs millions de francs dans les installations de maintenance afin d’assurer la sécurité, la fiabilité et la propreté du matériel roulant.

Le changement d’horaire 2018 prévoit des adaptations de l’offre sur certaines lignes en raison de diverses mesures de construction. Ces travaux assureront la disponibilité et la sécurité futures du réseau ferroviaire national. En outre, la ponctualité et la stabilité de l’exploitation continueront de s’améliorer dans toute la Suisse. Pour fournir une offre fiable malgré de nombreux travaux, les CFF prolongent les créneaux horaires nocturnes réservés aux travaux de construction et de maintenance. Ainsi, l’exploitation ne sera pas entravée par des travaux aux heures de grande affluence. Entre Lausanne et Genève, l’offre sera réduite aux heures tardives du dimanche au jeudi, pour permettre la réalisation des travaux. Il en sera de même dans le losange Lucerne–Olten–Bâle–Zurich dès 22 heures, lorsque les voyageurs sont moins nombreux.

Les CFF recourent par ailleurs de façon ponctuelle à des interruptions de tronçon prolongées. Les modifications et les concepts de substitution sont déjà repris dans les horaires imprimés et en ligne, offrant en tout temps les informations les plus récentes à notre clientèle. Entre Lausanne et Puidoux, le trafic ferroviaire sera interrompu du 7 juillet au 26 août 2018. Un autre itinéraire en train ou par bus de remplacement sera proposé aux voyageurs de la ligne Lausanne-Berne. Il faudra néan-moins compter avec des temps de parcours allongés. Les CFF présenteront de manière détaillée le concept de substitution au cours du premier trimestre 2018.

Nouveau système de planification et exploitation perturbée.

Au début novembre, l’exploitation ferroviaire a été fortement entravée par une accumulation exceptionnelle d’interruptions d’exploitation. Pour ne rien arranger, l’introduction du nouvel outil de planification du personnel des locomotives ne se déroule pas comme prévu. Grâce à l’engagement de tous les intéressés et au travail d’une task force intersectorielle, nous avons pu éviter jusqu’à présent les répercussions les plus importantes pour nos clientes et clients. Ces prochains jours, d’autres mesures ont été prises pour améliorer les performances du système. Les travaux de planification du prochain horaire vont bon train. Les CFF mettent tout en œuvre pour que le prochain changement d’horaire se déroule sans heurt. Comme toujours, une organisation spécifique surveillera et pilotera le changement d’horaire du 10 décembre 2017.

Nouvelles offres sur SwissPass.

Le SwissPass sera encore plus convivial à partir de l’horaire 2018. Les communautés tarifaires A-Welle, Z-Pass, Frimobil, Libero, Passepartout et la communauté tarifaire Schwytz proposent une partie de leurs abonnements sur SwissPass, poursuivant ainsi son développement.

En parallèle, d’autres offres et assortiments seront intégrés au SwissPass. Ceux-ci comprennent le pass vélos et la carte mensuelle pour le demi-tarif. Au début 2018, suivront la Voie 7, le surclassement mensuel pour l’AG et l’abonnement Évasion. Le SwissPass sera également disponible sur mobile en 2018; d’autres communautés suivront.

Les partenaires offrant une valeur ajoutée seront aussi plus nombreux: l’utilisation du SwissPass comme clé est en cours de test. Les CFF effectuent actuellement un pilote en collaboration avec le réseau de coworking VillageOffice.

Les transports publics suisses facilitent ainsi l’accès aux prestations de mobilité et développent le SwissPass pour en faire la clé de la mobilité, des loisirs, des manifestations sportives et culturelles. C’est pourquoi d’autres offres d’entreprises partenaires devraient également trouver place sur le SwissPass.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne