Communiqué CEVA - Une nouvelle gare à Lancy – Pont-Rouge : le premier pas d’une nouvelle mobilité pour Genève.

Dès le 10 décembre 2017, les voyageurs du rail profiteront d’une gare toute neuve à Lancy – Pont-Rouge. Avec l’inauguration de la première des cinq gares du tronçon CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse), les Genevois font un premier pas vers leur future mobilité.

Le 8 décembre 2017, les maîtres d’ouvrage (canton de Genève et CFF), les partenaires du projet, ainsi que les ouvriers, se sont réunis sur les quais de la nouvelle gare de Lancy – Pont-Rouge pour célébrer la fin des travaux. Seule station aérienne du tracé CEVA, ce premier hub de mobilité desservira les quartiers en devenir de l’Adret et de Pont-Rouge, aujourd’hui en construction. Elle sera un maillon clé du futur Léman Express transfrontalier qui se déploiera sur 230 km de lignes et dans 45 gares, dans un bassin de plus d’un million d’habitants.

Outre la nouvelle gare, deux passages inférieurs au nord et au sud de la route du Grand-Lancy ont été construits. Pour l’heure, seul le passage nord est accessible aux voyageurs, alors que le passage sud le sera à fin 2018. En coordination avec les travaux d’aménagement des espaces publics, un troisième passage inférieur viendra compléter le dispositif de la gare à mi-2019.

Sur le tracé existant entre Cornavin et Lancy – Pont-Rouge, des ouvrages ont été aménagés pour permettre la circulation du futur Léman Express, chaque ¼ d’heure dès juin 2018 aux heures de pointe et dès décembre de la même année, toute la journée. 

Les tunnels de la Bâtie et de St-Jean ont été agrandis, le tablier du viaduc de la Jonction a été remplacé, intégrant désormais une voie de mobilité douce élargie. Les coûts de cette phase de projet (gare de Lancy – Pont-Rouge et aménagement du tronçon ferroviaire existant depuis Genève Cornavin) se montent à 70 millions de francs et sont compris dans le budget CEVA (1,6 milliard de francs d’investissement au total). Six ans après le premier coup de pioche, quelque 1,3 milliard de francs a été investi sur l’ensemble de l’infrastructure CEVA et 85 % des travaux ont été réalisés.

Plus qu'une gare, un nouveau quartier.

Avec l’arrivée du Léman Express, les CFF et le canton de Genève s’engagent, tant du point de vue de l’offre, de l’infrastructure ferroviaire que de celui des développements urbains, en créant de véritables hubs de mobilité, changeant ainsi le visage de Genève et sa région. 

A Pont-Rouge, la mutation urbaine a commencé avec la construction de près de 640 logements et d’un quartier mixte d’activités et de bureaux. Ces deux quartiers accueilleront leurs premiers usagers fin 2019 en même temps que la mise en service intégrale du tronçon CEVA qui fera le lien entre les réseaux ferroviaires suisse et français. A terme, 12’000 voyageurs fréquenteront la gare de Lancy – Pont-Rouge et ce sont plus de 4’600 employés qui seront amenés à travailler dans le quartier.

Les premiers travaux d’aménagement des espaces publics autour de la gare commenceront en février 2018 sur la route du Grand-Lancy et la route des Jeunes. Ils consisteront à créer un alignement d’arbres route du Grand-Lancy, à mettre à disposition des places de stationnement vélos et à modifier l’éclairage public. L’aménagement des espaces publics se poursuivra en parallèle de la construction des nouveaux quartiers avec une nouvelle place de la gare et une vélostation de 1’200 places.

Préparer l’arrivée du Léman Express.

La mise en service du tronçon CEVA reste l’un des plus grands défis des prochains mois. Elle permettra en décembre 2019 au Léman Express de s’étendre sur 230 kilomètres de lignes de part et d’autre de la frontière. L’inauguration de la première gare sur le tracé CEVA est un pas significatif pour la mobilité de demain. Aujourd’hui, les voyageurs bénéficient d’un train toutes les 30 minutes entre Lancy – Pont-Rouge et Coppet. Cette cadence passera au quart d’heure, aux heures de pointe, dès juin 2018, puis sera étendue à toute la journée en décembre de la même année. 

En décembre 2019, les trains du Léman Express relieront 45 gares suisses et françaises dans un rayon de 60 km autour de Genève. Cette date marquera le début d’une ère nouvelle pour les Vaudois, les Genevois, les habitants de l’Ain et de la Haute-Savoie qui auront la possibilité d’utiliser le train pour aller travailler, étudier ou profiter de leurs loisirs.

Chiffres et dates clefs :

10 décembre 2017 : date de mise en service de la gare de Lancy – Pont-Rouge 320 mètres de quai

38 mois de travaux pour la mise en service de cette gare

108 briques de verre

Budget global de CEVA : 1,6 milliard de francs d’investissement au total 

Coût global construction gare de Lancy-Pont-Rouge et aménagement du tronçon existant : 70 millions de francs

Les CFF financent à hauteur de 236 millions de francs l’achat de 23 Flirt Léman Express. Du côté français, c’est la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui investit 220 millions d’euros dans des trains Regiolis.

Le temps de parcours entre Lancy – Pont-Rouge et Coppet est de 32 minutes

A l’horizon 2020, le temps de parcours entre Lancy – Pont-Rouge et Annemasse sera de 17 minutes environ.

Pour tout complément d’information :

CEVA : Magalie Melly, +41 (0)79 746 48 91

CFF : Service de presse, +41 (0)51 220 43 43

DETA : M. Luc Barthassat, conseiller d'Etat, en contactant M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint DETA, +41 (0)79 417 09 69

DALE : M. Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat, en contactant Pauline de Salis, secrétaire générale adjointe DALE, +41 (0)76 304 20 66

 

Retrouvez les films de la construction de la gare de Lancy – Pont-Rouge sur www.ceva.ch

 

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne