Synthèse après 57 jours d’exploitation: Trafic stable au tunnel de base du Saint-Gothard.

Cela fait 57 jours que le tunnel de base du Saint-Gothard, long de 57 kilomètres, est exploité commercialement. Durant cette période, 2816 trains de voyageurs et 3980 trains de marchandises ont traversé le plus long tunnel ferroviaire du monde. L’affluence dans les trains InterCity et EuroCity a augmenté de 30% environ par rapport à la même période de l’année précédente. Le trafic se déroule globalement sans perturbation. La ponctualité s’est améliorée sur l’axe du Saint-Gothard depuis début décembre. Les raccourcissements des temps de parcours prévus ont été réalisés, tant en trafics voyageurs que marchandises. Mais il reste du potentiel en matière de ponctualité. La priorité est mise à présent sur les retards des trains en provenance d’Italie et sur la disponibilité du matériel roulant.

La mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard s’est déroulée avec succès. Après des essais intensifs, les installations et les équipements techniques ont fait leurs preuves en exploitation régulière. Les trains ont circulé de manière ponctuelle, conformément à l’horaire national. Les temps de parcours s’en trouvent raccourcis de 30 minutes environ sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard. La ponctualité clientèle du trafic voyageurs s’est améliorée depuis début décembre au Saint-Gothard: elle est passée de 79,6% à 86,8%. La ponctualité des correspondances à Arth-Goldau a progressé de 94,4% à 97,1%. Sur la ligne panoramique du Saint-Gothard aussi, l’exploitation est stable et la ponctualité avoisine les 100%. Après la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard, en outre, la fréquentation a fortement reculé, et s’est établie à un bas niveau en comparaison saisonnière: moins de 500 personnes par jour entre Göschenen et Airolo. D’avril à octobre, un train supplémentaire circulera de Zurich à Bellinzone et retour via la ligne panoramique. De plus, la nouvelle offre «Gotthard Panorama Express» permettra aussi, durant cette période, de relier Lucerne à Flüelen par bateau puis de poursuivre en train jusqu’au Tessin par la ligne panoramique du Saint-Gothard, et inversement.

La situation demeure difficile en ce qui concerne le trafic avec l’Italie. Les trains EuroCity de Milan arrivent souvent en retard à Chiasso, d’où ils repartent avec un retard moyen de 8 minutes, le plus souvent rattrapé avant Arth-Goldau grâce aux réserves sur le temps de parcours. Depuis le changement d’horaire du 11 décembre 2016, il y a eu au total 43 trains supprimés, le plus souvent en raison de dérangements aux véhicules. Grâce au train de remplacement stationné à cet effet au Tessin, cependant, il a été possible d’en limiter les répercussions sur le trafic national.

Durant les fêtes de fin d’année, l’axe du Saint-Gothard a connu une fréquentation élevée: en moyenne quotidienne, plus de 8800 personnes ont traversé le tunnel de base du Saint-Gothard, soit 30% de plus que durant la même période de l’année précédente. Les limites de capacités en places assises ont été ponctuellement atteintes durant les fêtes de fin d’année. Cela, parce que le nombre de trains disponibles était parfois insuffisant, ou qu’en raison de restrictions du côté des installations, il n’a pas été possible de proposer des trains supplémentaires. Dans certains cas, les voyageurs ont été obligés de prendre les trains suivants ou ont été redirigés vers la ligne panoramique.

Les CFF sont en train de relever les défis relatifs aux fortes fréquentations à venir. De fortes affluences sont attendues durant la période de Pâques, en particulier pour l’EC Zurich–Milan; il est donc conseillé de réserver ses places même pour les déplacements au Tessin (réservations pour le trafic national au guichet ou auprès de Rail Service, tél. 0900 300 300). Grâce aux résultats des premières semaines d’exploitation, il est possible de poursuivre l’amélioration de l’offre. À l’avenir également, du personnel supplémentaire sera actif dans les gares de Bellinzone et Arth-Goldau pour informer les clients et épauler l’exploitation.

Le trafic marchandises fonctionne comme prévu.

Le trafic marchandises se déroule comme prévu, sans retards systématiques. Quelques dérangements aux véhicules moteurs de certaines entreprises ferroviaires et des alarmes des dispositifs de contrôle des trains ont débouché sur des restrictions d’exploitation. À chaque fois, les causes sont analysées et des mesures correctrices prises. Les temps de passage prévus sont respectés et les retards en amont peuvent être réduits, voire éliminés par le passage à travers le tunnel de base du Saint-Gothard. Seuls quelques trains de marchandises circulent encore via la ligne panoramique. Ce sont avant tout ceux de la nuit du lundi au mardi, parce que les capacités du tunnel de base du Saint-Gothard sont limitées à celles d’un seul tube en raison de travaux d’entretien.

Les CFF renouvellent l’axe nord-sud du Saint-Gothard.

Contenu complémentaire