Les ponts de l’Espérance et de Crins en travaux.

Les CFF adaptent la ligne du Simplon au gabarit des trains à deux étages. Dans ce cadre, les travaux commencent ces jours sur les ponts de l’Espérance, à Vevey, et de Crins, à Montreux. Les nouveaux ouvrages seront mis en service à fin 2017.

Depuis 2013, la ligne ferroviaire entre Lausanne et Vevey permet le passage des trains à deux étages. A la sortie de cette gare, la passerelle piétonne de l’Espérance, construite en 1861, les empêche cependant d’aller plus loin. Les CFF réaménagent désormais ce pont dans le cadre de l’adaptation de la ligne du Simplon aux trains duplex.

Les travaux commencent le 3 avril 2017 avec la mise en place des installations de chantier et la déviation des canalisations. Puis, durant la nuit du 6 au 7 mai, une grue routière retirera l’ancienne passerelle. Un nouveau tablier de pont sera alors construit en contrebas du chantier et les nouvelles culées seront érigées aux abords de la voie ferrée.

Le nouveau tablier d’acier et de béton, de 23 mètres de long sur 7 mètres de large et d’un poids de 40 tonnes, sera posé durant la nuit du 5 au 6 août 2017. Les travaux se poursuivront avec la construction des nouvelles rampes d’accès. Le pont flambant neuf sera mis en service fin 2017 ; son budget se monte à environ 3 millions de francs.

Travaux également à Montreux.

Le 17 avril 2017 débute le chantier du pont de Crins, à Montreux, qui date de 1895. Outre la déviation des canalisations, la première phase du chantier consistera à excaver les matériaux à l’intérieur du pont. Sa démolition est prévue durant le week-end « coup-de-poing » des 17 et 18 juin 2017.

Le nouveau tablier de pont, de 16 mètres de long et d’un poids de 22 tonnes, sera acheminé par rail et posé dans la nuit du 9 au 10 septembre 2017. La mise en service du pont aura lieu fin 2017 après reconstruction de la chaussée et installation des aménagements urbains. Le budget se monte ici également à environ 3 millions de francs.

Les travaux impliquent la fermeture des deux ponts durant les travaux. Des itinéraires alternatifs ont été mis en place. Durant le chantier, les trains circulent selon l’horaire normal, à l’exception du week-end « coup-de-poing » des 17 et 18 juin 2017.

La majeure partie des travaux sera réalisée de jour. Certaines opérations ne peuvent cependant avoir lieu que de nuit : les CFF réduisent autant que possible les nuisances sonores et remercient les riverains pour leur compréhension.

Contenu complémentaire