Lyss–Aarberg: bus de remplacement en raison de l’assainissement du pont de Lyssbach et de la construction d’un passage souterrain pour piétons et vélos.

La ligne (Kerzers–)Lyss–Aarberg sera fermée au trafic du samedi 13 mai 2017, 00h20 au mardi 16 mai 2017, 5h30. Des bus circuleront en remplacement des trains régionaux concernés. À Lyss, la voie 1 sera en partie fermée au trafic.

Le temps de parcours des bus est plus long que celui des trains. Les horaires de départ et d’arrivée sont donc amenés à changer. Les voyageurs au départ de Lyss et d’Aarberg pourront emprunter la ligne de car postal 361 Aarberg–Lyss. Les CFF recommandent aux voyageurs, en particulier à ceux qui ont des correspondances, de prévoir plus de temps et de consulter préalablement l’horaire en ligne mis à jour sur www.cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. ou sur l’appli Mobile CFF. Le chargement des vélos par les voyageurs n’est pas possible dans les bus de remplacement.

Le trafic sera interrompu en raison de l’assainissement du pont de Lyssbach et de la construction d’un nouveau passage souterrain pour piétons et vélos. Durant cette phase de travaux intensive, le remblai sera creusé et un nouveau passage souterrain avec éléments en béton préfabriqué sera construit (projet de la commune de Lyss). Dans le même temps, le pont CFF enjambant le Lyssbach sera remis en état. Certains de ces travaux seront inévitablement bruyants. Les CFF s’efforcent de réduire le bruit autant que possible.

Pour en savoir plus sur les bus de remplacement et sur les travaux d’entretien: www.sbb.ch/bueren-lyss-kerzers et www.bls.ch/verkehrOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre..

Entretien efficace grâce au regroupement des travaux.

Sur la ligne Büren an der Aare–Lyss–Kerzers, les CFF réalisent divers travaux d’entretien récurrents de manière groupée, dans le cadre de créneaux horaires fixes. Ce procédé présente l’avantage de raccourcir la durée des travaux et, par conséquent, des nuisances sonores et des restrictions de circulation. Cette organisation plus efficace des travaux réduit par ailleurs les coûts pour les pouvoirs publics. En 2016, les CFF ont investi 1,4 milliard de francs dans le renouvellement du réseau ferroviaire. Viennent s’ajouter à ce montant les frais annuels liés aux travaux d’entretien, qui s’élèvent à 700 millions de francs.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne