Production en série de wagons intelligents.

Après avoir mené des essais d’exploitation avec 150 wagons intelligents, CFF Cargo va équiper 2000 wagons supplémentaires d’ici à fin 2018. Des boîtiers de capteurs y seront installés, qui permettront d’analyser en temps réel les données de mesure et de les mettre en ligne à disposition des clients.

Grâce à ces informations, CFF Cargo peut optimiser l’efficacité de la chaîne logistique. Dans le cadre de la numérisation du fret ferroviaire, CFF Cargo mène par ailleurs un projet pilote sur trois locomotives de manœuvre dans le domaine de la manœuvre assistée.

Pour qu’un train de marchandises devienne un moyen de transport en réseau, il est équipé de capteurs qui collectent des informations sur la position et la situation du véhicule et du chargement: température, humidité de l’air, etc. Les données sont ensuite envoyées par radiotéléphonie mobile à un serveur, où elles peuvent être consultées en ligne par les collaborateurs de CFF Cargo. Il est ainsi possible de savoir en tout temps où se trouvent chaque wagon et chaque chargement, tout en améliorant la rapidité et l’efficacité de l’organisation des transports, et en optimisant les processus logistiques. Le contrôle préventif du fonctionnement fournit par ailleurs des informations sur l’usure des composants afin de permettre une planification anticipée et ciblée des réparations. Cela réduit les durées d’immobilisation, ménage les ressources et diminue les coûts.

150 wagons frigorifiques testés sur 10 millions de kilomètres.

Depuis octobre 2015, CFF Cargo a équipé 150 wagons frigorifiques de capteurs. Durant la phase d’essai, ils ont parcouru près de 10 millions de kilomètres. Les données et expériences récoltées avec ces prototypes sont maintenant intégrées à la mise au point d’une solution de série. CFF Cargo a développé et testé ce système en collaboration avec Bosch Engineering. Dans le cadre d’une coopération engagée en 2015, les deux entreprises élaborent un système d’Asset Intelligence destiné aux wagons de CFF Cargo. Les partenaires mènent également un autre projet dans le domaine de la manœuvre assistée, dont la phase de test devrait bientôt commencer.

Des manœuvres plus rapides et plus efficaces grâce à un système anticollision.

À l’heure actuelle, deux à trois collaborateurs sont généralement nécessaires pour exécuter une manœuvre. À l’avenir, une seule personne suffira pour effectuer cette tâche avec l’aide d’une télécommande par radio. Des capteurs vidéo et radar installés sur la locomotive de manœuvre fourniront une assistance durant la manœuvre. Ces capteurs radar, qui affichent une portée allant jusqu’à 160 mètres, récoltent des données sur la zone située devant la locomotive, qu’ils combinent au parcours de la voie, reconnu par le capteur vidéo. Un appareil de commande traite ensuite les informations fournies par les capteurs pour élaborer une image détaillée de l’environnement du train. Si le système détecte des véhicules, des personnes ou d’autres obstacles sur les voies devant la locomotive, il émet un signal d’avertissement visuel et sonore à l’intention du personnel. Actuellement, trois locomotives de CFF Cargo sont équipées avec un prototype de ce système. Des courses d’essai sont organisées pendant les manœuvres afin d’acquérir des expériences pratiques au quotidien.

Automatisation et numérisation chez CFF Cargo.

CFF Cargo modernise le fret ferroviaire dans le cadre de plusieurs sous-projets. Ces derniers se concentrent sur les wagons mais également sur les systèmes existants.
Le système d’Asset Intelligence vise ainsi à interconnecter la superstructure du matériel roulant et à rendre ce dernier plus intelligent. L’infrastructure du wagon est quant à elle améliorée à l’aide de composants novateurs s’inscrivant dans le concept «5L». Ce dernier fournit une contribution décisive à la mise au point de matériel roulant moderne et pérenne. Les principaux objectifs consistent ici à réduire l’usure et les émissions de bruit, ainsi qu’à diminuer la consommation d’énergie.

La mise en place d’une nouvelle logique de contrôle vise par ailleurs une amélioration de la sécurité des trains: dans le cadre du projet «Wayside Intelligence», CFF Cargo installe des caméras dans ses installations afin d’assurer le contrôle visuel des véhicules. À terme, des caméras seront également installées le long des voies; celles déjà en place continueront à être utilisées. Au niveau des voies, de nombreux systèmes de contrôle surveillent déjà aujourd’hui la sécurité du trafic ferroviaire. Les systèmes existants sont également de plus en plus utilisés pour répondre aux besoins du trafic marchandises et de ses clients. CFF Cargo vise notamment une simplification des processus sur le dernier kilomètre grâce à l’attelage automatique, à l’essai de frein automatique ainsi qu’aux possibilités offertes par les appareils mobiles pour le contrôle et l’expédition des trains. En fait notamment partie un projet de locomotive télécommandée dotée d’un système de relevé du parcours et d’un dispositif d’alerte anticollision.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne