Résultats semestriels 2017: RailAway: clientèle en hausse, chiffre d’affaires en baisse.

Les transports publics sont toujours très appréciés pour les excursions de loisirs: les offres RailAway ont attiré 736 453 personnes, ce qui correspond à une hausse de 1,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Les mauvaises conditions météorologiques de l’hiver et le recul des ventes de formules sur plusieurs jours et de voyages de groupe ont toutefois entraîné une baisse du chiffre d’affaires. RailAway adapte sa stratégie en conséquence et proposera dès 2018 des offres plus proches des besoins des clients.

Au cours du premier semestre de cette année, 736 453 clients ont acheté une offre loisirs RailAway. C’est 1,5% de plus qu’au premier semestre 2016, pour un chiffre d’affaires qui, lui, a diminué de 5,5%.

Plusieurs raisons expliquent le recul du chiffre d’affaires. D’une part, les mauvaises conditions météorologiques de l’hiver 2016/2017 ont entraîné une baisse des ventes d’offres Snow’n’Rail, plus lucratives que les autres offres hivernales. D’autre part, RailAway a vendu moins de formules sur plusieurs jours et moins de voyages de groupe sur mesure.

Les ventes du segment «Calme et détente» ont elles aussi enregistré un net fléchissement – 23,2% de moins que l’année dernière –, qui s’explique par le déficit de produits à forte demande dans l’assortiment. En revanche, les offres artistiques et culturelles ont été très appréciées, puisque leurs ventes ont grimpé de 53,2%. La programmation des musées suisses a contribué à ce succès, en particulier l’exposition «Monet» organisée par la Fondation Beyeler.

Dans le domaine des excursions journalières, ce sont les offres du segment «Nature et curiosités» qui ont connu la plus forte progression: les ventes de ces billets combinés ont augmenté de 22,5%. Le segment «Un été actif» a, lui aussi, affiché une évolution réjouissante, grâce notamment à des offres de randonnée très appréciées. Ces deux segments ont d’ailleurs globalement le vent en poupe.

De manière générale, on constate que la population suisse opte volontiers pour les transports publics pendant ses loisirs. Or comme l’assortiment de titres de transport de loisirs n’a cessé de s’étoffer, ces derniers étant souvent plus attrayants que les offres combinées RailAway fixes, les clients sont aujourd’hui face à un choix écrasant d’offres de loisirs.

La nouvelle stratégie de RailAway tient compte de ce constat. Au plus tard à partir d’avril 2018, les clients des transports publics pourront composer eux-mêmes leurs offres combinées. Ainsi, quel que soit le titre de transport choisi, tous les voyageurs pourront profiter de réductions sur les prestations de loisirs achetées en gare ou sur www.cff.ch/loisirs.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne