Signature de la «Perspective générale Fribourg»: Un programme de travail conjoint pour anticiper les besoins de mobilité de la population du canton et le développement harmonieux des espaces urbains.

Le Conseiller d’Etat fribourgeois Jean-François Steiert et le CEO des CFF Andreas Meyer ont signé aujourd’hui la «Perspective générale Fribourg». Ce programme de travail, appelé à évoluer au fil des ans, met en évidence six périmètres de développement pour répondre aux besoins de la population en matière de mobilité, d’urbanisation et d’évolution du cadre de vie. Jusqu’en 2030, plus d’un milliard de francs sont investis dans le développement et la maintenance des gares et des installations ferroviaires pour améliorer la qualité de vie dans le canton de Fribourg.

Le Conseiller d’Etat fribourgeois Jean-François Steiert et le CEO des CFF Andreas Meyer ont signé aujourd’hui la « Perspective générale Fribourg ». Ce programme de travail, appelé à évoluer au fil des ans, met en évidence six périmètres de développement pour répondre aux besoins de la population en matière de mobilité, d’urbanisation et d’évolution du cadre de vie. Jusqu’en 2030, plus d’un milliard de francs sont investis dans le développement et la maintenance des gares et des installations ferroviaires pour améliorer la qualité de vie dans le canton de Fribourg.

La « Perspective générale Fribourg », signée ce lundi 22 octobre par les autorités cantonales fribourgeoises et les CFF, confirme la volonté des partenaires de poursuivre ensemble les aménagements de l’offre de transport voyageurs et marchandises, de l’infrastructure et de l’urbanisation autour des gares actuelles et futures pour permettre un développement coordonné sur le long terme.

Au cœur de la Suisse, occupant une place centrale dans l’axe Ouest-Est du trafic Grandes lignes CFF, le canton de Fribourg bénéficie depuis plusieurs années d’une croissance démographique largement au-dessus de la moyenne. Une personne active sur quatre est pendulaire – les enjeux liés au développement de la mobilité dans le canton sont donc particulièrement importants. Pour Andreas Meyer, directeur exécutif des CFF, « Nous unissons nos forces pour concrétiser des projets dans le même souci du bien-être de la population et des commodités et confort pour nos clients. Par exemple, les CFF investiront 57 millions dans la Tour de l’Esplanade. L’édifice qui abritera aussi bien des logements, des services, des commerces, deviendra l’emblème du quartier de la gare. D’autre part, en partenariat étroit avec les tpf, nous voulons établir des hubs de mobilité intégrée, à Fribourg, à Romont ainsi que dans les villes où nous pourrons améliorer ensemble le développement de la mobilité. » 

« Cette Perspective générale établit un programme de travail conjoint qui nous permet d’adopter avec l’Etat de Fribourg une vision d’avenir commune », s’est réjoui Alain Barbey, directeur régional des CFF en Suisse romande. Le Conseiller d’Etat fribourgeois Jean-François Steiert a souligné pour sa part que « l’augmentation de notre population nous impose une plus grande efficacité dans l’organisation des transports, avec des pôles de développement liés aux axes ferroviaires. »

Six périmètres de développement prioritaires.

Fribourg, Romont, Estavayer-le-Lac, les districts du Lac et de la Singine comptent parmi les six périmètres prioritaires de développement en sus du développement de l’offre et les projets d’infrastructure, regroupant une trentaine de mesures. Le financement de certaines d’entre elles restent toutefois tributaires de l’examen de l’Office fédéral des transports puis de l’aval du Parlement fédéral. La population et les clients CFF en tireront des bénéfices à plusieurs titres :

Amélioration de l’offre de transport en développant les infrastructures.

Création d’un second passage sous-voie à Fribourg, renouvellement de la halte de Givisiez, construction des nouvelles haltes à Avry-Matran et à Agy, réalisation de voie de dépassement : les projets d’infrastructures sont la condition première pour pouvoir développer l’offre de transport.

Objectif : Lancé en décembre 2011 et porté par une coopération étroite entre les CFF et les tpf, le RER Fribourg/Freiburg va poursuivre son développement. Le Canton souhaite renforcer son attractivité en systématisant par étape, dès décembre 2020, la cadence 30’ également en soirée. A l’horizon 2025/2030, la volonté de l’Etat de Fribourg est d’introduire la cadence 15’ pour l’agglomération fribourgeoise (Schmitten – Fribourg – Avry). Une première étape concrète de ce passage au quart d’heure se fera en décembre 2019 : la mise en service de la nouvelle gare de Givisiez permettra un passage des trains (S20 et S30) chaque 15’ entre Givisiez et Fribourg.

Attractivité des gares, création de hubs de mobilité.

Les gares sont appelées à se développer. Des plans cadres sont établis pour anticiper ces redimensionnements (Fribourg, Romont); des réflexions sont également en cours pour développer de véritables hubs de mobilité (Düdingen, Schmitten, Kerzers et Morat/Murten). 

Objectif: Accompagner l’augmentation attendue du trafic voyageurs suite notamment au développement de l’offre du RER, améliorer l’attractivité des pôles d’échanges et la qualité de vie des habitants.

Développements immobiliers, dans et hors des villes.

Corollaire du développement des gares, le déplacement du trafic fret hors des villes est à l’étude. A long terme, deux nouveaux centres logistiques pour trafic marchandises pourraient être créés (plan cadre à Romont et analyse en cours pour Estavayer-le-Lac). 

Objectif: Libérer les centres urbains du trafic marchandises, sécuriser et renforcer la performance de la gestion du fret ; développer des projets immobiliers dans les espaces libérés par le trafic marchandises.

Une meilleure gestion de la mobilité au quotidien.

Le Canton de Fribourg et les CFF s’engagent conjointement, au travers d’un dialogue continu avec les entreprises, administrations, les écoles et les hautes écoles, à favoriser des formes de travail et d’enseignement flexibles permettant de penduler « malin ». 

Objectif: Améliorer le confort des voyageurs en délestant les heures de pointe grâce à une meilleure répartition de la demande sur toute la journée.

Les nouveaux trains Duplex TGL arrivent en Suisse romande! 

A l’issue de la rencontre officielle entre le Canton de Fribourg et les CFF, Andreas Meyer, Jean-François Steiert et Thierry Steiert, syndic de la Ville de Fribourg, ont baptisé l’un des tout nouveaux trains Duplex pour le trafic Grandes lignes. Après St-Gall, Fribourg est ainsi la première ville de Suisse romande à donner son nom à l’un des 62 trains qui sont, depuis la fin de l’été 2018, progressivement déployés sur les Grandes lignes CFF.

Constituant le nouveau fleuron de la flotte du trafic Grandes lignes des CFF, les Duplex TGL comportent jusqu’à 1'300 places assises et peuvent atteindre une longueur de 400 mètres. « Modernes, ces nouveaux trains amélioreront la qualité de service rendue aux nombreux clients qui empruntent chaque jour la ligne très fréquentée entre Genève, Fribourg, Berne et St-Gall, se réjouit Andreas Meyer. Ils représentent une importante modernisation sur l’axe Est-Ouest ».

Des photos de la rencontre seront à votre disposition dès 15h au lien suivant: www.sbb.ch/mediacorner

Contenu complémentaire