Mise à l’enquête du tunnel de Gléresse.

Au début de l’année 2019, les CFF procéderont à la mise à l’enquête publique du projet du doublement de la voie entre Chavannes et Douanne, qui comprend le tunnel de Gléresse. Le nouvel ouvrage de plus de 2 km de long permettra d’accroître les capacités ferroviaires et de protéger les riverains contre le bruit. Les travaux de ce projet devisé à 406 millions de francs devraient avoir lieu entre 2020 et 2025. 

Sur la ligne ferroviaire du pied du Jura, le tronçon entre Chavannes et Douanne est le dernier à être encore aménagé en voie unique. Les trains ne peuvent pas s’y croiser. La Confédération et les CFF entendent éliminer ce goulet d’étranglement en aménageant ce tronçon en double voie et en construisant le tunnel de Gléresse.

Le projet des CFF sera mis à l’enquête publique au début de l’année 2019 dans les communes de La Neuveville, Gléresse, Douanne et Cornaux pour une durée de 30 jours. Des séances d’information à la population sont prévues les 6, 7 et 8 novembre 2018 dans les communes de La Neuveville, Gléresse et Douanne.

Le projet prévoit la construction d’un tunnel à double voie de 2,1 kilomètres de long. Les portails d’entrée se trouveront à Chavannes et Kleintwann. Le tracé du tunnel ferroviaire sera parallèle à celui du tunnel routier existant et disposera de quatre accès à sa galerie de secours. Divers travaux de renouvellement et d’entretien de l’infrastructure ferroviaire ont été intégrés au projet, sur une longueur totale de 10 kilomètres.

Le nouveau tunnel tiendra compte des impératifs de protection du paysage. Par exemple, les portails et les murs de soutènement disposeront de revêtements en pierres sèches. La protection des eaux souterraines et des sites de palafittes archéologiques, notamment, a également été intégrée au projet.

Le tracé ferroviaire actuel date de 1861. Il sera démantelé après la mise en service du tunnel, ce qui représente environ 31'000 mètres carrés de surfaces libérées en bordure du Lac de Bienne. Cela permettra la création de nouvelles zones vertes, viticoles et d’utilité publique en lieu et place de l’actuelle zone ferroviaire.

Les CFF prévoient également de transformer la gare de Douanne pour permettre un meilleur accès aux trains, en particulier pour les personnes à mobilité réduite et les clients avec poussettes. Le quai sera rehaussé pour un accès de plain-pied aux trains. Une nouvelle marquise sera installée pour protéger les clients de la pluie. L’ancien bâtiment en béton, qui date des années 70, sera démoli pour une meilleure intégration paysagère du village historique. Enfin, un nouveau pôle d’échange rail-bus viendra y améliorer les déplacements quotidiens des clients.

Le budget du projet se monte à environ 406 millions de francs, y compris le réaménagement de la gare de Douanne. Les fonds nécessaires proviennent du nouveau fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF), approuvé par le peuple suisse le 9 février 2014 avec le projet FAIF.

Ce projet de doublement de la voie renforcera les capacités du trafic ferroviaire. En trafic régional, il permettra l’introduction de la cadence à la demi-heure entre Neuchâtel et Bienne. La nouvelle infrastructure garantira les capacités du trafic marchandises, malgré la densification du trafic voyageurs. Enfin, grâce au nouveau tracé souterrain, les riverains profiteront d’une forte réduction des nuisances sonores et d’un nouvel espace de vie en bordure de lac.

Doublement de la voie entre Chavanne et Douanne: prochaines étapes.

(calendrier prévisionnel, état novembre 2018)

  • De janvier 2019 à mi-2020: mise à l’enquête publique, élaboration du projet de construction et appel d’offres. 
  • De mi-2020 à fin 2025: travaux de construction. 
  • Fin 2025: mise en service. 
  • À partir de 2026: démantèlement de la ligne actuelle.

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne