Valeurs stables en matière de satisfaction et de motivation du personnel.

Les résultats de l’enquête auprès du personnel 2018 se maintiennent globalement à un bon niveau. La satisfaction du personnel s’élève toujours à 66 points, un chiffre honorable, tandis que la motivation du personnel diminue légèrement, atteignant 73 points. Les valeurs pour la connaissance de la stratégie et le besoin de changement reflètent la transformation de l’entreprise.

Pour les CFF, 2018 aura été une année riche en défis, parmi lesquels les développements organisationnels de CFF Cargo et de la division Voyageurs, les négociations CCT ou encore la baisse du taux de conversion de la Caisse de pensions. Compte tenu de ces évolutions au sein de l’entreprise, les résultats de l’enquête auprès du personnel sont dans l’ensemble satisfaisants.

La satisfaction du personnel des CFF a été mesurée dans le cadre d’une enquête menée du 1er au 19 octobre 2018. Elle se situe à 66 points, comme il y a deux ans. La plus haute valeur enregistrée depuis le début des enquêtes en 2000 a donc pu être maintenue. Quant à la motivation du personnel, elle diminue légèrement mais s’établit à un bon niveau, c’est-à-dire à 73 points (2016: 74 points). La motivation du personnel comprend notamment les critères suivants: engagement pour les CFF, satisfaction au travail et contribution personnelle à la réalisation des objectifs de l’entreprise. Comme c’était déjà le cas en 2016, le «commitment» atteint une valeur très élevée, à savoir 77 points, ce qui témoigne de l’attachement des collaborateurs à l’entreprise. En matière d’engagement des collaborateurs, les CFF affichent aussi un résultat élevé: 82 points.

L’enquête auprès du personnel met toutefois en évidence des champs d’action. La connaissance de la stratégie et de la vision a reculé à 66 points (2016: 75 points). Une valeur plutôt faible (58 points) a été enregistrée pour la compréhension des changements intervenant aux CFF. Si nous considérons les cadres des CFF séparément, la confiance est restée stable à 60 points. Des écarts ont néanmoins été constatés entre les différents échelons de conduite. Ainsi, la valeur a augmenté pour les cadres supérieurs, est restée stable pour les cadres du niveau intermédiaire et a diminué pour les cadres de base. La confiance globale est passée de 50 à 47 points. Les CFF analyseront les résultats relatifs à la confiance de manière détaillée et définiront des mesures en conséquence.

Les CFF traversent une période de changement complexe, due à une mutation profonde du marché de la mobilité. Afin de s’adapter aux nouvelles conditions-cadres et de rester compétitifs, les CFF ont élaboré plusieurs programmes stratégiques actuellement en phase de mise en œuvre.

70% des personnes sollicitées ont pris part à l’enquête auprès du personnel en 2018. Dorénavant, les CFF réaliseront une enquête globale tous les ans, et non plus une année sur deux.

 

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne