Léman 2030: Début des travaux de construction du saut-de-mouton Prilly-Malley–Renens.

Les autorités fédérales, vaudoises et genevoises ainsi que les CFF ont donné ce vendredi 30 novembre à Renens le premier coup de pioche d’un élément-clé du développement de l’offre ferroviaire sur l’arc lémanique : le saut-de-mouton Renens–Prilly-Malley. Un ouvrage indispensable et complémentaire aux autres projets Léman 2030 en construction ou planifiés entre Lausanne et Renens.

A l’horizon 2030, le nombre de passagers circulant entre Lausanne et Genève doublera par rapport à la situation de 2010, pour atteindre 100'000 personnes par jour. Le programme Léman 2030 – le plus grand projet ferroviaire de Suisse des dix prochaines années – vise à augmenter à la fois la capacité de cette ligne (davantage de places assises) et les cadences du trafic régional.

Entre Renens et Lausanne, la quatrième voie actuellement en construction sera complétée par un saut-de-mouton : un viaduc permettant aux trains de passer par-dessus les autres voies ferroviaires et d’optimiser le trafic entrant et sortant de la gare de Lausanne, en permettant aux trains de se retrouver sur la bonne voie, sans avoir à couper la route aux autres convois. Cet ouvrage, d’une longueur de 1175 mètres, et d’une hauteur de 9 mètres à son point le plus élevé, a pour but d’augmenter la capacité et la fluidité des trains dans le nœud ferroviaire de Lausanne-Renens, et, pour les clients, d’améliorer la stabilité de l’horaire et la ponctualité. Ce saut-de-mouton représente également un élément essentiel pour poursuivre le développement du RER Vaud.

Les travaux se dérouleront pour la plus grande partie de jour, dans une zone de plus d’un kilomètre de long, entre la sortie de la gare de Prilly-Malley et l’entrée de la gare de Renens. Des travaux préparatoires ont permis d’ériger une paroi grillagée de protection séparant le chantier des deux voies en exploitation. Les travaux se termineront en décembre 2021. Les coûts sont estimés à 112 millions de francs, financés par la Confédération dans le cadre du programme ZEB (Futur développement de l’infrastructure ferroviaire).

Le démarrage des travaux a été célébré aujourd’hui, le 30 novembre 2018, devant un prototype-témoin en béton. Celui-ci a été utile pour tester les étapes délicates de construction et optimiser leur rendement. Il servira de point-de-vue sur le chantier lors de visites organisées.

La partie officielle s’est tenue en présence de Nuria Gorrite, Conseillère d’Etat en charge des Infrastructures et des Ressources humaines du canton de Vaud, de Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat chargé des Infrastructures du canton de Genève, de Christophe Beuret, Chef de la section Grands projets de l’Office fédéral des transports (OFT), et de Philippe Gauderon, Chef de la division Infrastructure et membre de la direction du groupe CFF, ainsi que des représentants des autorités communales.

Liens internet:

Vous trouvez ici une image de synthèse du projet

Des travaux qui anticipent les besoins de demain.

Les grands travaux d’infrastructure entrepris dans le cadre du programme Léman 2030 permettent de doubler la capacité des trains entre Lausanne et Genève pour les 100’000 voyageurs attendus d’ici 2030 (soit deux fois plus qu’en 2010). Les clients profiteront d’améliorations étape par étape tout au long des chantiers. Le programme permet également de développer le trafic marchandises. Le RER Vaud et le Léman Express bénéficieront aussi de ces transformations, en offrant la cadence au ¼ d'heure au centre des agglomérations. L’investissement des pouvoirs publics pour l'ensemble de ces projets se monte à environ 4 milliards de francs.

Pour tout complément d'information.

  • Pour le Canton de Vaud: Nuria Gorrite, cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines, tél. 021 316 70 01
  • Pour le Canton de Genève: Serge Dal Busco, conseiller d'Etat chargé du Département des infrastructures, en contactant M. Roland Godel, secrétaire général adjoint chargé de communication, tél. 022 327 96 11
  • Pour l'Office fédéral des transports (OFT): service de presse, tél. 058 462 36 43, presse@bav.admin.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.
  • Pour les Chemins de fer fédéraux (CFF): Service de presse CFF, tél. 051 220 43 43, presse@cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

 

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne