Optimisation du projet de transformation de la gare de Lausanne.

Le projet de transformation de la gare de Lausanne a bénéficié de mesures d’amélioration durant la procédure d’approbation des plans actuellement en cours. Ces modifications nécessitent une nouvelle mise à l’enquête de l’interface multimodale du sous-sol de la place de la gare. Le réaménagement de la gare de Lausanne est devisé à plus de 1 milliard de francs au total. L’objectif de mise en service des principales fonctionnalités reste fixé à 2025.

L’approfondissement des études techniques ainsi que les discussions menées dans le cadre de la procédure d’approbation des plans ouverte auprès de l’Office fédéral des transports (OFT) ont permis d’apporter des améliorations au projet de transformation de la gare de Lausanne.

Les interfaces avec la future place de la gare ont évolué pour s’adapter à l’avancement du projet de réaménagement de la Ville de Lausanne: les espaces intérieurs du sous-sol, et notamment la gestion des flux de voyageurs et les transbordements avec le métro ont été améliorés.

La manière d’effectuer les travaux a également été optimisée: une technique de construction dite «en taupe», permettra de limiter le nombre de chantiers à l’air libre et de procéder davantage en sous-sol, pour contrôler notamment le dégagement de poussières et le bruit.

Ces améliorations nécessitent une modification du projet présenté en avril 2015. Cette mise à l’enquête partielle débute le 21 février 2018 et dure 30 jours. Grâce à des optimisations dans le phasage du chantier, la mise en service des principales fonctionnalités de la gare de Lausanne transformée est toujours prévue pour 2025, avec un objectif de début des travaux en 2019.

Les travaux dans le nœud de Lausanne vont bon train.

Depuis juin 2016 et le début des travaux de construction d’un nouvel enclenchement (installation permettant de piloter les signaux et aiguillages), plusieurs chantiers Léman 2030 sont en cours ou le seront bientôt dans le nœud de Lausanne: à l’est de la gare, après le percement d’une galerie à câbles, c’est la construction du bâtiment du nouvel enclenchement qui débutera cet été. Les travaux d’extension des voies de garage aux Paleyres débuteront ce printemps et les travaux d’adaptation du pont de Jurigoz en principe dès cet été.

Côté ouest, les travaux d’élargissement de la plateforme ferroviaire, en vue de la construction de la quatrième voie Lausanne–Renens, se déroulent selon le planning.

La rénovation de l’aile ouest du bâtiment de la gare, et notamment les travaux de rénovation et de transformation du Buffet, se poursuit également selon le calendrier.

Les travaux Léman 2030 anticipent les besoins de demain.

Les grands travaux d’infrastructure entrepris dans le cadre du programme Léman 2030 visent à doubler la capacité de la ligne Lausanne - Genève pour les 100’000 voyageurs attendus d’ici 2030 (soit deux fois plus qu’en 2010). Le programme permet également de développer le trafic marchandises. Le RER Vaud et le Léman Express bénéficieront aussi de ces transformations, en offrant la cadence au ¼ d'heure au centre des agglomérations. L’investissement global des pouvoirs publics se monte à 3,8 milliards de francs.

A la gare de Lausanne, le projet prévoit notamment l’allongement et l’élargissement des quais, la creuse de liaisons piétonnes entre la gare et le métro dans le sous-sol de la place de la gare ainsi que la création de trois nouveaux passages souterrains et d’une galerie traversante sur le front sud. 

 

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication
Hilfikerstrasse 1
Case postale 65
3000 Berne