Premier trajet avec des passagers pour le nouveau train duplex grandes lignes.

Le nouveau train duplex pour le trafic grandes lignes des CFF («duplex TGL») circule aujourd’hui pour la première fois avec des voyageurs. Le train sera dans un premier temps utilisé sur les lignes Berne–Zurich et Zurich–Coire. L’objectif est de multiplier les expériences avec les nouveaux trains afin d’optimiser la maturité technique des véhicules ainsi que les processus d’exploitation d’ici au changement d’horaire de décembre 2018. Les trains seront alors intégrés progressivement à l’horaire et permettront d’offrir davantage de places assises et de confort sur tout l’axe est-ouest.

Les CFF font aujourd’hui circuler pour la première fois les nouveaux duplex TGL avec des passagers. Le 14 février 2018, le Tribunal administratif fédéral (TAF) a en effet décidé que les CFF pourraient dans un premier temps faire circuler six de leurs nouveaux trains avec des voyageurs. Cette décision fait suite au recours déposé par une organisation de défense des handicapés contre l’autorisation d’exploitation temporaire délivrée par l’Office fédéral des transports (OFT).

Dans un premier temps, les trains circuleront comme InterRegio sur le tronçon Zurich–Berne et/ou comme RegioExpress sur le tronçon Zurich–Coire. Les nouvelles rames seront ensuite introduites de manière échelonnée sur la ligne Saint-Gall–Berne–Genève Aéroport et sur d’autres lignes InterCity. Le nouveau train grandes lignes de Bombardier, qui comportera jusqu’à 1300 places assises, permettra d’accroître les capacités sur les lignes très fréquentées. Le train présente un aménagement intérieur clair et spacieux, des prises à chaque place assise en 1re et en 2e classe, des compartiments et des toilettes accessibles en fauteuil roulant, des WC dotés de tables à langer et des emplacements pour poussettes et vélos dans tout le train. Les trains circulant comme InterCity comporteront également une voiture-familles et une voiture-restaurant. Les voitures étanches à la pression permettront de réduire la sensation désagréable de pression dans les oreilles survenant dans les tunnels et lors de croisements de trains à vitesse élevée.

Les nouveaux véhicules sont en outre équipés d’un nouveau dispositif technique qui permettra d’augmenter la vitesse dans les courbes et de réduire le temps de trajet. Grâce à des moteurs de dernière génération peu gourmands en énergie, les rames automotrices pourront accélérer rapidement sans consommer trop d’énergie.

Au cours des prochaines années, les CFF investiront chaque année près d’un milliard de francs dans l’achat et la modernisation des trains.

Différentes configurations de trains Bombardier.

Les nouveaux véhicules des CFF ont été commandés dans trois configurations différentes. Ils peuvent être accouplés et s’adapter de manière flexible au flux de passagers. Aux heures de pointe, près de 10% de places assises supplémentaires seront ainsi disponibles par rapport aux compositions à deux étages actuelles. Aux heures creuses, les trains pourront être de nouveaux séparés. Cela permettra d’éviter que certains véhicules circulent à vide et donc d’économiser de l’argent et de l’énergie.

Faciliter le voyage des personnes à mobilité réduite.

Les CFF prennent très au sérieux les besoins des handicapés, au même titre que ceux des personnes âgées et des voyageurs transportant des poussettes ou des bagages volumineux. À bien des égards, les CFF dépassent même les exigences légales et les normes appliquées dans les pays voisins/l’Union européenne en la matière. Ils investissent des sommes importantes dans l’accessibilité de leur matériel roulant et dans des mesures complémentaires destinées à faciliter le voyage.

Les CFF ont mis en place le Call Center Handicap, qui aide les voyageurs à mobilité réduite dans la planification et la réalisation de leur voyage en train. Les voyageurs en fauteuil roulant, mais aussi les personnes handicapées moteur, malvoyantes ou souffrant d’un handicap mental bénéficient ainsi gratuitement d’une aide pour monter et descendre du train.

Rien qu’en 2017, plus de 142 000 interventions ont été réalisées par les quelque 77 collaborateurs des CFF affectés à cette tâche, pour un montant de près de 9 millions de francs. Actuellement, 78% des relations sont accessibles en fauteuil roulant, que ce soit de manière autonome ou avec l’assistance de notre personnel. À la fin 2017, plus de la moitié des gares CFF étaient accessibles à tous, accueillant ainsi 76% des voyageurs.

Contenu complémentaire

Contact.

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne

Plus à ce sujet.