Horaire d’été 2018: Retour à l’horaire normal depuis ce matin.

L’horaire d’été 2018 introduit par les CFF en raison de nombreux chantiers ferroviaires a fait ses preuves. Dès aujourd’hui, l’horaire habituel reprend ses droits dans toutes les régions. Pendant les huit semaines écoulées, les CFF ont pu travailler de façon efficace et réduire les coûts, plus précisément diminuer les fonds publics. En Suisse romande en particulier, les pendulaires ont dû parfois s’accommoder de temps de parcours allongés. Les CFF ont fait d’importants efforts pour assister la clientèle. En dépit de nombreuses modifications de l’horaire, la ponctualité clientèle est restée élevée. L’horaire d’été et le système automatique de dédommagement des clients du chemin de fer testé à cette occasion vont faire l’objet d’une analyse détaillée.

Les CFF ont travaillé intensivement sur leur réseau entre le 30 juin et le 26 août 2018. Sur certains tronçons, il en a résulté des restrictions et des ajustements de l’horaire pour les voyageurs. Une partie des pendulaires ont dû changer leurs habitudes ; les temps de parcours ont été allongés, surtout en Suisse romande, mais aussi en Suisse nord-occidentale et dans la région de Saint-Gall. L’horaire d’été a eu un impact moindre sur les personnes voyageant dans le cadre de leurs loisirs grâce à un remaniement de l’ensemble des chaînes de voyages.

La concentration des chantiers a fait ses preuves.

Sur trois chantiers de grande envergure et 30 autres chantiers, les CFF ont renouvelé cet été plus de 55 kilomètres de voie ferrée, et remplacé environ 92 000 traverses et 130 000 tonnes de ballast. Pour la première fois, les CFF ont concentré les travaux de construction et de maintenance du réseau ferroviaire sur la période estivale, afin de gagner en efficacité et de réduire les délais d’exécution. Ces travaux ont été expressément organisés pendant les vacances d’été afin qu’un nombre réduit de voyageurs soit touché par les changements d’horaire, et ce, sur une plus courte durée. Les riverains ont aussi été moins longtemps incommodés par le bruit des travaux ; enfin, le risque de perturbation a également été plus faible. Ainsi, le tronçon Lausanne – Puidoux-Chexbres a été entièrement interdit à la circulation pendant sept semaines. Les travaux ont pu être exécutés conformément à la planification, sans interruption, avec l’utilisation sans restriction de grandes machines de chantier, dans des délais nettement plus courts (7 semaines au lieu de 8 mois) et à un coût 20% inférieur. Les deux grands chantiers de Gelterkinden–Tecknau (durée totale des travaux de 5,5 mois au lieu de 8) et Saint-Gall–Saint-Gall Winkeln (9 mois au lieu de 12) ont été achevés comme prévu. Pour tous ces projets, les économies représentent 22%, soit CHF 20 millions au total.

Les CFF remercient leur clientèle pour sa compréhension.

L’horaire d’été a mis à rude épreuve les CFF ainsi que des centaines de collaboratrices et collaborateurs : il a fallu répartir à nouveau les personnels des locomotives et des trains, revoir la planification d’une partie de l’horaire et réorganiser la maintenance des véhicules. En dépit des efforts consentis pour limiter les répercussions sur les voyageurs, les CFF sont conscients des désagréments que la clientèle a pu subir durant l’été et la remercient de sa compréhension. Pour sensibiliser les clients aux ajustements de l’horaire durant l’été, les CFF les ont informés avant et pendant les travaux, sur tous les canaux disponibles. L’horaire en ligne a ainsi été adapté trois mois à l’avance afin que les voyageurs puissent s’informer à temps des changements d’itinéraires. De nombreux assistants clientèle se sont par ailleurs tenus à disposition dans les gares. L’horaire d’été a pu être mis en œuvre comme prévu et a bien fonctionné, même par les grandes chaleurs. On en veut pour preuve la ponctualité clientèle, qui s’est établie à 91,5 pourcent.

Les CFF procèdent actuellement à une évaluation détaillée de l’horaire d’été 2018. Ainsi, ils sauront s’il est opportun d’organiser à l’avenir les grands travaux de construction ou de maintenance dans le cadre d’un horaire d’été spécifique.

Une vidéo avec le résumé des travaux de cet été sur le tronçon Lausanne-Puidoux est disponible au lien cff.ch/mediacorner.

Pilote pour le système de dédommagement.

Dans le cadre d’un pilote volontaire organisé en Suisse romande, les CFF ont testé pour la première fois un système automatisé de dédommagement des clients. Les voyageurs avaient la possibilité de faire enregistrer leurs voyages au moyen d’une application. Quelque 2200 personnes se sont inscrites pour ce test, soit un tiers des pendulaires circulant entre Lausanne et Puidoux-Chexbres. Environ 13 000 courses ont été enregistrées et 1400 personnes ont reçu un dédommagement, même si elles n’avaient pas fait tous les voyages requis. Les CFF vont à présent procéder à une évaluation détaillée du pilote. Les résultats de cette analyse serviront à développer de nouveaux modèles d’indemnisation.

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne