«Opportunité Ceneri 2020»: des temps de parcours raccourcis, davantage de capacités et une meilleure ponctualité.

Dans leur déclaration d’intention commune «Opportunité Ceneri 2020», les di-recteurs des entreprises ferroviaires DB, CFF et FS Italiane, Richard Lutz, An-dreas Meyer et Gianfranco Battisti, ont convenu de fédérer leurs forces pour réaliser une avancée majeure dans le domaine de la mobilité européenne. Les objectifs sont de proposer des relations plus nombreuses et plus rapides pour les personnes et les marchandises, d’améliorer la ponctualité et de simplifier l’achat de billets internationaux.

La mise en service du tunnel de base du Ceneri (TBC) en décembre 2020 marquera l’achèvement de la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA). La ligne de plaine à travers les Alpes deviendra une réalité, permettant une avancée majeure dans le domaine de la mobilité européenne. Andreas Meyer, CEO des CFF, déclare: «Nous allons mettre un nouveau tunnel en service. Mais surtout, nous allons rac-courcir les temps de parcours pour les voyageurs et les marchandises, créer de nouvelles capacités et améliorer la ponctualité». 

L’«Opportunité Ceneri 2020» permet d’avoir une vue d’ensemble des mesures liées aux trafics voyageurs et au fret ferroviaire internationaux, et fixe des objectifs ambi-tieux. Les directeurs Richard Lutz (DB), Andreas Meyer (CFF) et Gianfranco Battisti (FS Italiane) ont défini leur intention de prendre les mesures qui s’imposent dans une déclaration d’intention commune. 

« Avec l’achèvement de la NLFA, c’est un jalon important du corridor Rhin-Alpes entre Rotterdam et Anvers jusqu’à Gênes qui est réalisé. C’est une nouvelle amélio-ration pour notre clientèle », déclare Richard Lutz, président de la DB. Le renforce-ment de la collaboration contribue à la réalisation de la ligne de plaine sur l’axe Rhin-Alpes, et donc à l’optimisation de la mobilité en Europe. 

« Le groupe FS représente un élément attractif et important de cette réalisation du corridor Rotterdam–Gênes », pour Gianfranco Battisti, président de FS Italiane. « Après les NLFA, c’est le projet Terzo Valico qui devient en Italie le projet central sur le corridor Rotterdam–Gênes ; le port de Gênes va devenir la porte d’entrée sud de l’Europe pour les marchandises en provenance du monde entier, qui sont transpor-tées à plus de 70% par voie maritime »

Par la signature de la déclaration commune «Opportunité Ceneri 2020», les trois partenaires confirment leur volonté de renforcer le trafic international par chemin de fer.

«Opportunité Ceneri 2020»: l’essentiel. 

Parmi les objectifs ambitieux de l’«Opportunité Ceneri 2020» figure celui de réduire de deux à quatre heures le temps de transport du fret ferroviaire sur le corridor Rhin-Alpes entre Gênes et Rotterdam. Cela permettra aux clients de faire des économies, ce qui renforcera la compétitivité du chemin de fer par rapport à la route. De plus, le raccourcissement des temps de parcours allège les nœuds ferroviaires. Le tunnel de base du Ceneri génère des capacités pour la création de 3000 emplacements sup-plémentaires pour semi-remorques par jour. Il contribue ainsi au transfert des trans-ports de la route au rail. 

En trafic voyageurs international, le temps de parcours entre Zurich et Milan devrait être ramené de 3 heures 30 à environ 3 heures dès l’horaire 2021. L’offre passera de huit à dix paires de trains par jour. De nouvelles liaisons directes vers Gênes et Bologne sont par ailleurs prévues. La vente en ligne de billets internationaux doit devenir plus simple et plus transparente: tous les tarifs réduits disponibles doivent être indiqués clairement et être directement accessibles. 

Le tunnel de base du Ceneri ouvre la porte à une nouvelle avancée pour les che-mins de fer en Suisse également. Au Tessin, le système «Metrò Ticino» va doubler son offre ferroviaire. Grâce à une nouvelle liaison directe Lugano–Locarno, le temps de parcours sera réduit de moitié. 

La DB, les CFF et les FS Italiane assurent la réalisation de leur vision en lançant des programmes de travail. Il s’agit de renforcer la collaboration et les processus de coordination entre les réseaux partenaires et de prendre des mesures concernant le développement du réseau, la planification intégrée de l’horaire, la coordination in-ternationale des chantiers, l’exploitation, la gestion des perturbations et l’interopérabilité. 

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne