Fin des contrôles spéciaux sur les voitures VU IV.

Après le tragique accident qui a coûté la vie à un chef Assistance clientèle, les CFF ont soumis les 1832 portes de leurs 458 voitures VU IV à un contrôle spécial. Quelque 69 portes présentaient des défauts de sécurité à la protection anti-pincement. Les portes ayant des défauts déterminants pour la sécurité ont été réparées immédiatement, ou condamnées. Le reste des 493 voitures de type VU IV sont en révision et seront contrôlées avant leur mise en circulation. Le contrôle spécial est ainsi terminé, et tous les véhicules en circulation ont été contrôlés. La sécurité des voitures VU IV est garantie.

Les CFF ne font aucun compromis en matière de sécurité. Ils analysent systématiquement les événements et accidents, et mettent constamment en œuvre des mesures d’amélioration. Après le tragique accident lors duquel un chef Assistance clientèle a trouvé la mort au début août, les CFF ont mis sur pied une task force et décidé des mesures immédiates. Le contrôle spécial des portes de toutes les voitures VU IV fait partie de ces mesures. En plus du contrôle régulier, qui intervient tous les sept à dix jours, toutes les portes ont fait l’objet d’un contrôle approfondi entre le 12 et le 28 août 2019. Il s’agissait là d’un contrôle complet de l’état des portes.

Quelque 572 défauts ont été constatés sur les 1832 portes des 458 voitures contrôlées. Le reste des 493 voitures de type VU IV sont en révision et seront contrôlées avant leur mise en circulation. La plupart des défauts constatés n’a aucun impact sur le fonctionnement des portes et n’est pas déterminant pour la sécurité. Il s’agit par exemple de réajustement de certains paramètres des portes. Un défaut de fonctionnement de la protection anti-pincement a été constaté sur 69 portes, dont 7 où le dispositif n’a pas fonctionné. Tous les défauts déterminants pour la sécurité ont été immédiatement corrigés, ou les portes condamnées. On s’assure ainsi qu’aucune porte avec un défaut de la protection anti-pincement n’est en service.

Au terme du contrôle spécial, l’appréciation que les CFF font de la sécurité des voitures VU IV reste inchangée. Ces véhicules peuvent être mis en service en toute sécurité. Si l’appréciation actuelle devait évoluer sur la base de nouvelles informations, les CFF prendront les mesures qui s’imposent, indépendamment de leur impact sur l’exploitation. 

La task force reste en vigueur.

Les contrôles spéciaux étant achevés, les CFF mettent à présent en œuvre les autres mesures d’amélioration. La task force reste en vigueur et poursuit son travail en coordonnant la mise en oeuvre des mesures correctrices. 

Quelque 90 voitures IC-Bt4 et 232 voitures EC disposent de systèmes de portes plus modernes, mais analogues. C’est pourquoi les CFF effectueront aussi des contrôles spéciaux sur ces types de véhicules, jusqu’à la fin octobre 2019. Le reste du parc de véhicules est équipé de systèmes de portes plus modernes disposant d’éléments de sécurité supplémentaires. 

Paquet de mesures voitures unifiées IV.

Après le tragique accident ayant coûté la vie à un chef Assistance clientèle, les CFF ont pris des mesures immédiates. Outre le contrôle spécial des portes, les CFF ont analysé le processus d’expédition des trains. Celui-ci est sûr. L’installation d’éléments de sécurité supplémentaires est à l’étude. Sur la base des premières constatations faites lors de ces mesures immédiates, les CFF ont mis en place un paquet de mesures pour les voitures unifiées VU IV. Elles ont été analysées et confirmées par le Service suisse d’enquête de sécurité (SESE) et l’Office fédéral des transports (OFT). Leurs recommandations sont prises en compte dans le paquet de mesures des CFF. Le système d’annonce du verrouillage des portes, pour un affichage correct de la position des portes en cabine, sera amélioré d’ici à la fin octobre. La protection anti-pincement de toutes les portes des VU IV devrait être modernisée dans les quatre prochaines années. Les CFF soumettent l’ensemble de leur parc de véhicules à une appréciation des risques. De plus, les CFF feront analyser leur système d’annonces de sécurité du personnel par un audit externe. L'organisation et les processus de l’entretien seront également audités.

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne