Un partenaire suisse fort pour CFF Cargo SA.

Swiss Combi AG, entreprise composée des opérateurs de logistique Planzer, Camion Transport, Galliker et Bertschi, acquiert 35% de CFF Cargo SA et devient ainsi partenaire de l’entreprise de fret ferroviaire leader en Suisse. Le partenariat envisagé stimule le transfert du trafic de marchandises de la route au rail et renforce durablement le taux d’utilisation du trafic par wagons systématique et du trafic combiné. L’objectif est de renforcer la compétitivité du chemin de fer au cœur de la chaîne logistique des clients, et de faire intervenir les différents modes de transport selon leurs atouts respectifs. Cette prise de participation doit encore recevoir l’aval des autorités en matière de concurrence.

Avec Swiss Combi AG, les CFF ont trouvé pour CFF Cargo SA un partenaire convaincu de la pertinence du modèle commercial de l’entreprise de fret ferroviaire et décidé à s’engager pour le développement commun du transport de marchandises en Suisse.

Swiss Combi AG se compose des opérateurs de logistique Planzer Holding AG (40%), Camion Transport AG Wil CT (40%), Bertschi AG (10%) et Galliker Holding AG (10%). Swiss Combi AG rachètera 35% des actions de la société «Chemins de fer fédéraux suisses CFF Cargo SA», ci-après CFF Cargo SA. CFF SA reste actionnaire majoritaire, avec une part de 65%. Cette participation minoritaire renforce CFF Cargo SA pour le long terme. L’entreprise de fret ferroviaire continuera de fournir des prestations au cœur de la chaîne logistique de tous ses clients actuels; elle acquerra de nouveaux clients et augmentera le taux d’occupation de ses trains, tout en améliorant encore sa fiabilité et son efficacité.

Les parties ont décidé de ne pas divulguer le prix de la transaction. Cette prise de participation doit encore recevoir l’aval des autorités en matière de concurrence. La décision est attendue pour le premier trimestre 2020. À ce moment-là, SBB Cargo International AG sera détachée de CFF Cargo SA et directement rattachée à CFF SA. Le secteur international ne faisait pas partie de l’offre.

Renforcement du transfert de la route au rail.

Les entreprises participant à Swiss Combi AG entendent faire transporter davantage de marchandises par le rail plutôt que par la route. Pour la clientèle, les transports deviendront ainsi plus respectueux de l’environnement, et le taux d’utilisation du trafic par wagons systématique et du trafic combiné s’en trouvera accru. Cela renforcera la compétitivité du chemin de fer au cœur de la chaîne logistique des clients, et fera intervenir les différents modes de transport selon leurs atouts respectifs: le chemin de fer pour les longues distances entre bassins économiques, et la route pour la distribution en détail aux consommateurs finaux. Les compétences du partenaire en matière de transports et de logistique contribuent à réaliser d’autres potentiels, p. ex. en matière de desserte des régions à forte densité ou de nouvelles solutions logistiques de porte à porte pour la clientèle.

Aucune nouvelle suppression de postes.

Le partenariat n’entraîne aucune suppression de postes supplémentaire. Conformément à ce qui a été communiqué le 1er mars 2018, CFF Cargo SA est en train d’alléger ses structures: Grâce à la simplification de ses processus, le fret ferroviaire fonctionnera à l’avenir avec un effectif réduit dans ses unités centrales. Dans le domaine du personnel de la manœuvre, les départs à la retraite seront compensés ces prochaines années par l’automatisation; les profils des métiers feront l’objet de développements. La convention collective de travail entrée en vigueur en mai 2019 pour le personnel de CFF Cargo SA reste valable, sans avenant.

Nils Planzer et Josef Jäger représentent Swiss Combi AG au Conseil d’administration, Eric Grob entre au Conseil d’administration comme membre externe.

Depuis le début 2019, le segment du fret ferroviaire est dirigé par le Conseil d’administration de l’entreprise Cargo Suisse à la manière d’une société autonome du groupe CFF. Telle est la condition pour la prise de participation d’un partenaire. Au terme de l’examen effectué par la Commission de la concurrence, le Conseil d’administration de CFF Cargo SA se composera de sept membres au maximum. Deux d’entre eux seront désignés par CFF SA, qui aura la possibilité de nommer quatre membres au maximum. Jusqu’à l’assemblée générale, au deuxième trimestre 2020, ces représentants seront Andreas Meyer, CEO de CFF SA et président du Conseil d’administration, et Christoph Hammer, CFO. Swiss Combi AG aura également deux représentants au Conseil d’administration: ce seront Nils Planzer et Josef Jäger. À ces derniers viendra s’ajouter Eric Grob en qualité de membre indépendant du Conseil d’administration, au quatrième trimestre 2019. Eric Grob dispose d’une expérience de conseil acquise dans l’industrie des transports et de la logistique. Entre 2008 et 2016, il est intervenu comme partenaire consultant dans le cadre de plusieurs projets de CFF Cargo, pour le compte de la société de conseil McKinsey. Il a par ailleurs dirigé plusieurs mandats pour des entreprises européennes de chemin de fer et de logistique.

Citations:

  • Andreas Meyer, CEO de CFF SA: «Lorsque CFF Cargo a renoué avec l’équilibre des comptes il y a cinq ans, l’idée d’un partenariat sur le modèle de SBB Cargo International s’est fait jour. Cette coopération pose plusieurs jalons importants pour le développement futur des affaires de CFF Cargo Suisse.»
  • Nils Planzer, président du Conseil d’administration de Swiss Combi AG: «Nous sommes très fiers de poursuivre l’histoire à succès du fret ferroviaire suisse avec les CFF et nos partenaires, et d’œuvrer ensemble à l’objectif de rentabilité. Favoriser la répartition modale (parts de transport représentées par le rail et par la route) en faveur du chemin de fer nous tient à cœur» 
  • Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo SA: «Les compétences logistiques étendues des partenaires vont renforcer le fret ferroviaire et contribuer au transfert du fret de la route au rail. À long terme, nous resterons l’épine dorsale de l’économie suisse grâce à des solutions novatrices, abordables et respectueuses de l’environnement, pour notre clientèle.»

CFF Cargo SA: stratégie de partenariat.

La prise de participation d’un nouveau partenaire est l’aboutissement d’un processus planifié de longue date: En 1999 déjà, CFF Cargo a été transformée en société anonyme de droit privé, avec l’objectif de développer des joint-ventures avec des acteurs tiers. Après l’échec du partenariat avec Trenitalia, l’entreprise CFF Cargo a décidé de pénétrer seule les marchés italien et allemand. Mais les expansions sur l’axe nord-sud et en trafic intérieur ont entraîné des pertes. Le trafic intérieur a donc fait l’objet d’un assainissement systématique. CFF Cargo a externalisé le segment de transit en 2010 et fondé SBB Cargo International AG en 2011, en partenariat avec Hupac (25%). Il en est résulté une coopération forte au niveau suisse, qui a fait ses preuves même dans des périodes difficiles (mauvaise conjoncture, force du franc).

CFF Cargo a renoué avec les résultats positifs en 2013, pour la première fois depuis 40 ans. L’entreprise présente actuellement des résultats clairs concernant son recentrage et sa stabilisation, et a bouclé l’exercice 2018 sur un résultat positif. Dépassant 25 millions de francs en 2011, les indemnités étatiques ont été réduites à zéro au début 2019. Malgré tout, CFF Cargo a réalisé un résultat équilibré en trafics intérieur et international au premier semestre 2019. La situation financière reste tendue. La tendance à des modèles logistiques sur mesure se poursuit. Cargo peut progresser en la matière, notamment lors de solutions de projets telles que le transport de gravats (trains complets: +2% de chiffres d’affaires par rapport à l’exercice précédent). Simultanément, CFF Cargo a accusé des pertes au premier semestre, tant en trafic par wagons systématique qu’en trafic par wagons complets (chiffres d’affaires en recul de 7% resp. 5% par rapport à l’exercice précédent). En effet, la demande dans les domaines de l’acier, du bois et de la chimie s’est avérée moindre que planifié avec les clients.

Dans le cadre de la révision totale de la loi sur le transport de marchandises (LTM) en 2015, les CFF ont suggéré de renforcer l’autonomie de CFF Cargo. Le Conseil fédéral et le Parlement ont approuvé l’ouverture de l’actionnariat à une prise de participation minoritaire en 2017. Celle-ci est à présent réalisée avec l’arrivée d’un partenaire. L’objectif est de continuer de renforcer la compétitivité sur le marché et de se concentrer sur la croissance future: selon l'office fédéral du développement territorial ARE le tonnage confié au fret ferroviaire est appelé à progresser de 44,7% en Suisse de 2010 à 2040. Cela représente une progression annuelle de 1,2%.

CFF Cargo SA: numéro un du fret ferroviaire suisse.

Assurant plus d’un quart de l’ensemble des prestations du trafic marchandises, les CFF sont l’entreprise leader du pays sur le marché du fret suisse. 16% reviennent à CFF Cargo SA, qui rapproche les grands espaces économiques de la Suisse en sa qualité d’épine dorsale de l’économie nationale. Chaque année, CFF Cargo SA transporte environ 29,8 millions de tonnes de marchandises nettes en trafic par wagons complets, en trafic par trains complets et en trafic combiné en Suisse. Cela représente l’équivalent de 10 000 courses de camion par jour. SBB Cargo International AG est l’opérateur leader en fret ferroviaire transalpin à travers la Suisse, avec une part de marché de 38,1%.

Le chiffre d’affaires de CFF Cargo SA s’élevait à 742 millions de francs en 2018. Le parc de véhicules comprend 5324 wagons, 313 locomotives de ligne et 76 locomotives de manœuvre. CFF Cargo SA a été fondée en 1999 sous forme de société anonyme de droit privé, filiale des CFF, et occupait 2275 collaboratrices et collaborateurs pour son segment suisse à la fin 2018. Son siège se trouve à Olten. 

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne