Nettement plus de voyageurs transportés, exploitation exigeante.

  • 1,29 million de voyageurs ont été transportés chaque jour (+3,9%); le nombre de voyageurs-kilomètres est également en progression (+6,2%).
  • Les clients titulaires d’un abonnement demi-tarif ou général sont encore plus nombreux, soit plus de 3 millions. 
  • En raison de trains duplex non livrés, du grand nombre de manifestations d’envergure et des nombreux chantiers, la situation a été tendue en matière de matériel roulant, et le personnel, en particulier les mécaniciens de locomotive, a été fortement sollicité. 
  • Au premier semestre, 9 voyageurs sur 10 sont arrivés à destination à l’heure. La ponctualité clientèle est donc restée stable à 90,7% et le taux de correspondances tenues n’a connu qu’un léger recul (97,0% contre 97,2% en 2018); les chiffres de ponctualité demeurent cependant insatisfaisants dans certaines régions et pendant les périodes de grandes chaleurs; programme d’amélioration en cours d’élaboration, premières mesures en cours de réalisation. 
  • Le bon résultat semestriel de CHF 279 millions de francs (292 millions en 2018) donne de la marge de manœuvre: pour des réductions tarifaires à l’attention des clients, en signe de reconnaissance pour leur patience tout au long d’une année exigeante, et des améliorations du service pour 60 millions de francs supplémentaires au deuxième semestre. En remerciement pour leurs efforts, les collaboratrices et collaborateurs CCT reçoivent soit des jours de vacances supplémentaires, soit une prime.
  • CFF Cargo Suisse et SBB Cargo International réalisent un résultat à l’équilibre. Le marché reste difficile. 

Par rapport à la même période de l’année précédente, la demande a nettement progressé: au premier semestre 2019, les CFF ont transporté 1,29 million de passagers par jour (1er semestre 2018: 1,25 million). Cela est dû à la croissance de base en trafic voyageurs, mais aussi à la forte demande de billets dégriffés, eux-mêmes plus nombreux. Le nombre d’abonnements généraux et d’abonnements demi-tarif a respectivement augmenté de 2,4 et 3,8%. Plus de 3 millions de voyageurs, soit près de 40% de la population suisse, possèdent un abonnement général ou demi-tarif.

Pendant l’été 2019, les CFF ont fourni des prestations d’exploitation hors du commun et mis en service plus de 1900 trains spéciaux pour de nombreuses manifestations majeures telles que la Fête des vignerons ou la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres. Cela, malgré des difficultés telles que les retards dans la livraison des trains duplex pour le trafic grandes lignes par Bombardier ou les nombreux chantiers. Dès lors, la situation a été tendue en matière de matériel roulant et le personnel a été fortement sollicité. Celui-ci a fourni un important surcroît de travail, en particulier dans les domaines de l’assistance clientèle et de la conduite des trains.

L’année en cours a été assombrie par le tragique accident du début du mois d’août, lors duquel un chef Assistance clientèle a trouvé la mort. Les CFF ont pris de premières mesures immédiates et lancé d’autres contrôles spéciaux. Le management de la sécurité des CFF traite à fond les retours et les annonces du personnel. L’accident fait l’objet d’une enquête du SESE.

La ponctualité clientèle est restée stable avec 90,7%, alors que la ponctualité des correspondances a accusé un léger recul pour s’établir à 97,0% (1er semestre 2018: 97,2%). Les valeurs sont inférieures en Suisse romande et au Tessin, ainsi que sur certaines lignes. Depuis le début 2019, les CFF élaborent un programme permettant d’améliorer la ponctualité ces prochaines années aussi, même lors d’extensions de l’offre, de travaux d’entretien et d’aménagement. De premières mesures sont planifiées pour le prochain changement d’horaire. La satisfaction clientèle en trafic voyageurs est restée stable au premier semestre (75,5 points, +0,1%).

Au premier semestre 2019, le résultat du groupe s’est établi à 279 millions de francs (1er semestre 2018: 292 millions). Cela confère aux CFF une marge de manœuvre qui permet de nouvelles réductions de prix et des améliorations du service pour un montant de 60 millions de francs, en faveur de la clientèle.
Avec 5,81, le taux de couverture de l’endettement s’est légèrement détérioré par rapport à l’année précédente (valeur: 5,57); la valeur maximale fixée par la Confédération est de 6,5.

Le résultat semestriel de la division Voyageurs s’élève à 124,3 millions de francs (1er semestre 2018: 115,2 millions). Cela est dû avant tout à l’évolution favorable des recettes. Les voyageurs-kilomètres ont progressé de 6,2% au total; en trafic régional, la progression est de 4,0%, contre 7,0% en trafic grandes lignes. D’autre part, le matériel roulant ancien a été davantage sollicité en raison de l’absence des nouveaux trains duplex de Bombardier , ce qui a réduit les charges d’entretien de la flotte et les amortissements. Aujourd’hui, 19 nouveaux trains duplex pour le trafic grandes lignes sont en circulation. 

Le trafic voyageurs international a connu une évolution positive au premier semestre. La demande concernant les trains de nuit s’est inscrite en hausse, entre autres vers Hambourg et Berlin. C’est le reflet de la volonté croissante de la clientèle de parcourir de longues distances en train afin de ménager l’environnement. Au changement d’horaire 2020, les CFF développeront le trafic voyageurs international afin d’offrir à leur clientèle une offre alternative au trafic aérien.

La partie libre-service de la vente de billets est passée de 87,4 à 90,1%. Dans l’ensemble, 49,9% des billets ont été achetés par les canaux numériques (1er semestre 2018: 38,1%). 

Dans le segment Immobilier, les recettes découlant de locations de tiers se sont établies à 266 millions de francs (1er semestre 2018: CHF 248 millions). Le chiffre d’affaires réalisé avec des tiers dans les 32 plus grandes gares a connu une nette progression, passant de 829 millions de francs à 864 millions. La satisfaction de la clientèle dans les gares atteint 79,9 points (1er semestre 2018: 78,2 points). Le résultat semestriel de la division Immobilier s’élève à 179 millions de francs (1er semestre 2018: 147 millions). Cette progression est imputable aux bénéfices découlant de la vente de biens immobiliers, à hauteur de 56 millions de francs. Ces prochaines années, les bénéfices issus de la vente de biens immobiliers s’établiront à un niveau inférieur. 

La situation financière du trafic marchandises reste tendue: malgré la suppression d’indemnités étatiques à hauteur de 9 millions de francs, le résultat de CFF Cargo Suisse est de 0,25 million de francs (1er semestre 2018: 2,16 millions). SBB Cargo International boucle son premier semestre avec un résultat de 1,02 million de francs (1er semestre 2018: 1,64 million). Au total et après consolidation, CFF Cargo a réalisé un résultat de -0,13 million de francs (1er semestre 2018: 3,40 millions). Au premier semestre, CFF Cargo a perdu des volumes de marchandises tant en trafic par wagons systématique qu’en trafic par wagons complets. En effet, la demande dans les secteurs de l’acier, du bois et de la chimie s’est avérée moindre que planifié avec les clients. La tendance à des modèles logistiques sur mesure se poursuit. CFF Cargo peut progresser en la matière, notamment dans le cadre de solutions de projets telles que le transport de gravats. 


CFF Infrastructure réalise un résultat semestriel de 9,6 millions de francs (1er semestre 2018: 63,8 millions). Cela est dû avant tout à un recul des contributions d’exploitation de la Confédération. Le secteur Réseau accuse un résultat légèrement négatif de -5,2 millions de francs. Le secteur Énergie a contribué au résultat à hauteur de 14,8 millions de francs, injectés dans des investissements destinés aux installations de production d’énergie. 

60 millions de francs supplémentaires pour des réductions de prix et des améliorations du service.

Les CFF remercient leurs clientes et leurs clients pour leur patience tout au long de cette année difficile du point de vue de l’exploitation. Les titulaires d’un abonnement général reçoivent sur leur compte un crédit de 100 francs pour la 1re classe et de 50 francs pour la 2e classe.

Les clients titulaires d’un abonnement demi-tarif bénéficient de billets dégriffés supplémentaires et ont déjà obtenu au début août des bonifications pour un montant total de 39 millions de francs.

Les CFF augmentent le montant affecté aux billets dégriffés de 20 millions de francs, pour un total de 120 millions de francs. Les billets dégriffés génèrent un surcroît de trafic pour les transports publics et contribuent au transfert de voyageurs vers des trains peu fréquentés.

Les CFF investiront 8 millions de francs supplémentaires dans la propreté des trains, dans la présence dans les trains et les gares, dans des offres spéciales à bord des voitures-restaurants et pour les courses d’école, ainsi que dans des rabais de 50% sur des prestations complémentaires CFF telles que le transport des bagages.

Avec les réductions de prix et les améliorations du service réalisées en 2019, les CFF vont largement au-delà de ce qui a été convenu pour 2019 avec le surveillant des prix.

Jours de vacances ou prime pour le personnel.

En guise de remerciement pour cet effort particulier, toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs soumis à la convention collective de travail (CCT) recevront, à choix, soit deux jours de congé supplémentaires, soit une prime de 800 francs.

Les CFF s’engagent en faveur d’un service public moderne.

Un service public moderne, cela signifie fournir aux clients et aux commanditaires de meilleures prestations avec moins d’argent, conformément aux objectifs stratégiques et selon les principes d’une gestion économique. Les CFF doivent générer des bénéfices pour pouvoir financer leurs investissements et atteindre les objectifs fixés par le propriétaire en matière d’endettement. Actuellement, ces gains s’élèvent chaque année à quelque 500 millions de francs. Toutes les hausses de productivité permettant de dépasser ce seuil offrent aux CFF une marge de manœuvre pour investir dans un rapport prix-prestation encore plus compétitif, dans des améliorations de la qualité et du service, ainsi que dans l’innovation au profit des clients et des commanditaires. Les CFF utilisent les hausses de productivité à bon escient, conformément aux principes de gestion des fonds publics: chaque franc gagné est réinvesti dans le système ferroviaire.

32 300 collaboratrices et collaborateurs des CFF s’investissent quotidiennement avec un immense engagement dans leur travail pour maîtriser le rail. Chaque jour, les CFF acheminent 1,29 million de voyageurs et transportent 205 000 tonnes de marchandises. Leur offre attrayante et les prestations fiables destinées à la clientèle et aux commanditaires assurent la cohésion de la Suisse et relient les régions entre elles.

Le chemin de fer requiert moins d’espace et d’énergie que d’autres modes de transport tout en contribuant à la protection du climat, en particulier si le taux d’occupation des trains faiblement fréquentés s’accroît. En transférant les trafics voyageurs et marchandises de la route et de l’air vers le rail, les CFF contribuent à faire de la Suisse un pays qui préserve les ressources et respecte le climat. Le dividende des CFF est une contribution à la qualité de vie et à la compétitivité de la Suisse et de ses régions.

Le groupe CFF en chiffres.

Compte de résultat du groupe 1er semestre

2019

2018

+/–

+/– in %

Products d'exploitation

4792

4765

  27

0,6%

Charges d'exploitation

−4517

−4449

− 68

-1,5%

Résultat d'exploitation/EBIT  

316

− 41

-12,9%

Résultat financier 

− 41

− 45

 4

8,6%

Résultat issu de la vente de biens immobiliers 

 56

 31

 25

78,9%

Résultat avant impôts 

290

 302

− 12

-4,0%

Impôts et parts des minoritaires

− 11

− 10

− 1

-10,0%

Résultat du groupe 

 279

 292

− 13

-4,5%

Flux de trésorerie disponible après financement par les pouvoirs publics

− 37

− 123

 86

70,0%

Endettement net portuer d'intérêts

8657

8530

 128

1,5%

Taux de couverture de la dette

5,81

 5,57

0,24

4,4%

Résultats par segment 1er semestre
(comptes individuels en million de francs)

2019

2018

+/–

+/– in %

Voyageurs

Trafic grandes lignes
Trafic régional
Autres domaines d'activité
Taux de couverture des coûts en trafic régional (%)

124

81
26
17
61,3

115

86
19
10
61,3

9

−5
7
7
0,0

8,0

–5,4
36,5
67,9
0,0

Immobilier:

avant paiements compensatoires après paiements compensatoires

 

179
23

 

147
−35

 

31
58

 

21,3

Trafic marchandises:

Cargo Suisse
Cargo International

0

0
1

3

2
2

−4

–2
–1

–103,7

–88,4
–37,7

InfrastructureOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.:

Énergie
Réseau

10

15
−5

64

29
35

−54

−14
−40

–85,0

–49,0
−114,8

Quantités et prestations 1er semestre

2019

2018

+/–

+/– in %

Voyageurs:

Voyageurs transportés par jour (en millions)
Voyageurs-kilomètres (en milliards)
Abonnements généneraux
Abonnements demi-tarif

 


1,29
9,62
493'485
2'654'091

 


1,25
9,06
481'736
2'555'810

 


0,05
0,56
11'749
98'281

 


3,9
6,2
2,4
3,8

Immobilier:

Produits locatifs de tiers (en millions de francs)

 

266

 

248

 

18

 

7,1

Trafic marchandises:

Tonnes-kilomètres (en milliards)
Cargo Suisse
Cargo International

 

8,45
3,09
5,90

 

8,67
3,38
5,96

 

–0,22
–0,29
–0,06

 

–2,5
–8,6
–1,0

Infrastructure:

Sillons-kilomètres vendus (en millions)

 

89,5

 

87,8

 

1,7

 

2,0

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne