Les CFF renoncent aux loyers des commerces ou les réduisent pendant la période de confinement.

Les CFF apportent un soutien important à leurs locataires commerciaux: les locataires touchés par les fermetures ordonnées par les autorités ne paient pas de loyer pendant la durée du confinement. Il s’agit principalement des magasins et restaurants dans les gares. Les commerces qui ont été autorisés à rester ouverts bénéficient de réductions de loyer, dont le montant dépend de la baisse du chiffre d’affaires.

Au total, les loyers de plus de 1200 baux seront ajustés pour la phase de confinement. Les CFF accordent à leurs locataires commerciaux touchés par la crise du coronavirus et implantés dans leurs gares ou d’autre sites les réductions et exonérations de loyer suivantes pour la phase de confinement:

  • Les CFF renonceront aux loyers des commerces qui, sur ordre des autorités, ont été contraints de fermer pendant le confinement. Les principaux bénéficiaires sont les magasins et les restaurants dans les gares. En fonction de l’activité, cette phase s’étend du 17 mars au 26 avril, au 10 mai ou, pour certains commerces, jusqu’au 8 juin 2020.
  • Les entreprises qui n’ont pas dû fermer leurs portes doivent payer un loyer moins élevé pendant la période de fermeture. Le montant de la réduction est défini sur la base de la baisse du chiffre d’affaires pour l’activité concernée.
  • Les locataires de bureaux et de logements sont exclus des réductions de loyer.

Avec ces dispositions, les CFF veulent soutenir leurs locataires commerciaux, contribuer à leur faciliter la gestion de leurs liquidités et la planification de leurs activités, et montrer leur appréciation pour les relations d’affaires qu’ils entretiennent, parfois depuis de nombreuses années. Les locataires commerciaux seront contactés par les CFF dans les prochains jours; ils n’ont pas besoin de demander la réduction de loyer.

Les CFF ont pris des mesures immédiates pour venir en aide aux locataires commerciaux dès la mise en place du confinement. Par exemple, le délai de paiement des loyers a été prolongé de 60 jours à partir de mars 2020 et les heures d’ouverture minimales de tous les magasins ont été supprimées.

Depuis le 11 mai, et pendant toute la phase de reprise, les CFF aident leurs locataires commerciaux à respecter les règles d’hygiène (par exemple en concevant et en aménageant des zones d’attente devant les magasins) afin que les clients des transports publics puissent voyager en toute sécurité et confortablement dans les circonstances actuelles.

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne