La nouvelle gare de Cully ouvre la voie à quatre trains par heure et par sens au cœur du RER vaudois.

Le 25 novembre 2022, les autorités de Bourg-en-Lavaux, les CFF et l’Etat de Vaud ont inauguré la nouvelle gare de Cully. Sa transformation, tout comme celle de Cossonay-Penthalaz, permettent, dès le changement d’horaire du 11 décembre prochain, d’offrir quatre trains par heure au cœur-même du RER vaudois. La fin de ces chantiers représente une étape importante pour le Canton dans la concrétisation, grâce au RER Vaud, d’une ossature solide pour le déploiement de l’ensemble du réseau de transport public vaudois. 

Les nouveaux aménagements de la gare de Cully simplifient l’accès aux personnes à mobilité réduite, grâce au rehaussement des quais au niveau du plancher des trains et à l’équipement de rampes d’accès aux quais depuis le passage sous-voies. L’allongement des quais permet d’accueillir des trains d’une longueur de 220 m et le rebroussement des convois en provenance de Grandson. Les travaux comprenaient également la pose de six nouveaux aiguillages. Une nouvelle marquise a été posée sur le quai 1, une autre sera prochainement installée sur le quai 2.

A Cossonay-Penthalaz, les travaux de transformation de la gare ont également permis l’accès de plain-pied aux trains, grâce au rehaussement des quais. Ceux-ci ont été rallongés, et un nouvel abri a été construit. L’ensemble des différents aménagements menés dans ces deux gares s’élève à près de 90 millions de francs.

Parallèlement, la commune de Bourg-en-Lavaux concrétise un nouveau quartier sur le plateau de la gare de Cully. Logements, commerces, pharmacie, services de santé, jardin public, zone de rencontre et une petite place de Gare dédiée à la mobilité douce et active en constitueront le nouveau cadre de vie. Ce projet d’envergure prévoit la finalisation de l’ensemble des chantiers en 2025.

20 ans d’expansion du RER Vaud.

Débuté en février 2020, le réaménagement de la gare de Cully permettra de proposer dès le 11 décembre 4 trains par heure et par sens entre Cossonay-Penthalaz et Cully. Cette cadence renforcée est rendue possible par la réalisation de la 4e voie Lausanne-Renens et par la création du saut-de-mouton sur ce tronçon. Elle clôt la dernière grande étape du développement du RER Vaud, avant l’achèvement de la modernisation du nœud ferroviaire de Lausanne.

En près de 20 ans, l’offre et le réseau se sont progressivement et considérablement étendus, sous l’impulsion des autorités vaudoises en faveur du report modal. Le nombre de rames circulant sur le réseau sera passé de 18 rames à 47 d’ici à la fin 2023, dont 3 trains à deux étages. En termes de fréquentation, le tronçon le plus chargé entre Lausanne et Renens a vu le nombre d’usagers quotidiens grimper de 8'300 en 2004 à 21'000 en 2019, ce qui représente une augmentation de 153%. Sur la même période, la fréquentation a doublé sur l’ensemble de la branche du RER entre Renens et Yverdon et croissait de 50 à 60% sur les lignes de la Broye et vers le Chablais. Ces changements d’habitude donnent raison à l’investissement financier cantonal de près de CHF 270 millions depuis 2010 pour le développement des infrastructures. Le Canton dépensera 37.4 millions en 2023 pour faire circuler les RER, faisant de ce réseau la colonne vertébrale d’un système de transport public vaudois, dont la capillarité des dessertes est ensuite assurée par les nombreuses entreprises de transport actives sur le territoire et connectées au réseau central.

Les principaux sauts d’offre s’illustrent par la construction de la gare de Prilly-Malley (2012), par le prolongement du RER couplé à la rénovation de la gare de Grandson (2016) et de Bex (2021), l’introduction de la cadence à la demi-heure en semaine entre Lausanne et la Broye grâce à la modernisation des gares de Lucens et d’Ecublens-Rue (2017) et aussi par la création d’une liaison directe entre Lausanne et la Vallée de Joux grâce à la transformation de la gare du Day (2022). Ainsi, l’inauguration de la gare de Cully s’ajoute à la liste des importants travaux d’infrastructure qu’ont mené les CFF pour permettre les grands jalons du développement du RER Vaud de cette dernière décennie.

Lignes de bus régionales : l’irrigation des transports publics dans tout le canton.

En parallèle au développement du réseau ferroviaire, celui des lignes de bus régionales fait partie intégrante des priorités du Conseil d’Etat et figure parmi les mesures du Plan climat de la 1ère génération. Après l’amélioration substantielle de l’offre dans le Jorat en décembre 2021, c’est au tour de la Riviera et de la Veveyse de bénéficier d’un coup d’accélérateur en termes de desserte en bus, comme en témoigne la création de la nouvelle ligne 217 des VMCV commandée par le Canton, qui reliera Vevey à Palézieux en 35 minutes dès le 11 décembre 2022. Les communes intégrant ce nouveau tronçon sont Attalens, Granges et Palézieux. A Palézieux, les horaires de la ligne 217 s’aligneront à ceux du RER Vaud et des grandes lignes des CFF. Par ailleurs, les lignes 213, reliant Vevey à Châtel-Saint-Denis, et 216, Vevey-Bossonnens, seront renforcées. La première proposera du lundi au samedi une course chaque 30 minutes, afin d’assurer la correspondance avec les trains CFF aux départs de Vevey. De plus, ces deux lignes ouvriront chacune une double course nocturne durant le week-end et le Nouvel An.

Renseignements complémentaires.

  • DCIRH: Nuria Gorrite, conseillère d’Etat, 021 316 70 01.
  • CFF: Service de presse, 051 220 43 43.
  • Commune de Bourg-en-Lavaux: Evelyne Marendaz, municipale en charge du patrimoine bâti, 079 389 43 58.

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne