Négociations salariales 2023 conclues.

Les CFF et leurs partenaires sociaux se sont entendus sur une augmentation de salaire: en 2023, les CFF prendront des mesures d’un montant égal à 3,3% de la masse salariale. CFF Cargo est aussi concernée.

Comme prévu dans la convention collective de travail des CFF (CCT), les CFF et leurs partenaires sociaux SEV, transfair, VSLF et ACTP ont négocié ces dernières semaines les mesures salariales pour l’année 2023 applicables aux collaborateurs et collaboratrices CFF et CFF Cargo soumis·es à la CCT. Les parties se sont mises d’accord pour que les CFF mettent en œuvre des mesures correspondant à 3,3% de la masse salariale.

La situation économique se fait sentir sur le porte-monnaie des collaborateurs et collaboratrices CFF. Parallèlement, la pression reste forte en raison de la situation financière tendue des CFF. Comme annoncé lors de la conférence de presse sur les résultats semestriels, les CFF ont enregistré une perte semestrielle de 142 millions de francs. Pour garantir un financement durable jusqu’en 2030, les CFF doivent économiser environ 6 milliards de francs. 

Les négociations ont donc été intenses et exigeantes. Grâce à des concessions de part et d’autre, les dernières divergences ont pu être surmontées fin novembre. Markus Jordi, responsable CFF Human Resources, se montre satisfait du résultat des négociations: «Au vu de l’augmentation du coût de la vie, nous voulons aider financièrement nos collaborateurs et collaboratrices dans la mesure de nos possibilités. Je suis heureux que nous ayons trouvé une bonne solution avec les partenaires sociaux.» Valérie Solano, responsable de la communauté de négociation des partenaires sociaux, s’exprime également de manière positive sur cet accord: «La Communauté de négociations juge cet accord bon, notamment pour les salaires les plus bas, mais aussi pour les cadres. Il était pour nous prioritaire que les augmentations soient pérennes, et non sous forme d’une prime unique. Nous serons très attentifs au renchérissement au cours de l’année prochaine.» 

Les mesures suivantes, correspondant à 3,3% de la masse salariale, seront mises en œuvre au 1er mai 2023 (le versement unique étant déjà inclus dans le salaire de janvier 2023): 

  1. Augmentation générale des salaires de 1,8%, soit au moins CHF 1300.- bruts par an. 
  2. Moyens pour des mesures salariales individuelles selon le nouveau système salarial, d’un montant total de 1,0%. 
  3. Moyens pour des primes uniques échelonnées, d’un montant total de 0,5%. 

Négociations 

Du côté des CFF, la délégation de négociation était composée de Markus Jordi (président) et de représentant·e·s issu·e·s des domaines HR et Finances des CFF. Du côté des partenaires sociaux, différents membres des associations du personnel SEV, VSLF, ACTP et transfair faisaient partie de la délégation de négociation, sous la direction de Valérie Solano, vice-présidente du SEV. Les CFF s’engagent en faveur d’un partenariat social qui fonctionne bien et, dès lors, d’une bonne collaboration avec les partenaires sociaux.

Contact

  • CFF: Service de presse, +41 51 220 41 11, presse@cff.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre. 
  • SEV: Valérie Solano, vice-présidente du SEV, 079 333 32 43 
  • VSLF: Raoul Fassbind, comité central VSLF, 079 293 69 89; Marc Engelberger, comité central VSLF, 077 406 27 67 
  • ACTP: Markus Spühler, président de l’ACTP, 079 223 05 25
  • transfair: Bruno Zeller, responsable de la branche Transports publics de transfair, 079 884 13 16

Contenu complémentaire

CFF SA

Communication

Hilfikerstrasse 1

Case postale 65

3000 Berne