Revenir au portrait précédent

Anita Ehrhardt

Policière auprès de la Police de transports CFF de Berne, mère sportive de 3 enfants et sapeur-pompier volontaire.

Aller au portrait suivant

Policier·ère auprès de la Police des transports – Sécurité dans les transports publics.

Plus de 200 policières et policiers veillent dans toute la Suisse à la sécurité et à l’ordre sur les sites des transports publics tels que les gares ou les moyens de transport.

Ils garantissent également la sécurité lors des grandes manifestations où les CFF sont impliqués ou en cas de défaillances de l’exploitation. Lors des services de présence et d’intervention quotidiens, ils sont en contact direct avec la clientèle.

La sécurité et l’ordre en gare et dans les trains sont nos priorités. Dans ce cadre, chaque jour est différent.

Yannick Ruppen

Cond. de chien de déf./Policier (Berne) et Finn, berger all., s’entraînent avec haltères/balles.

Professionnalisme et flexibilité.

Chaque jour est différent – l’exercice de la fonction de policier·ère auprès de la Police des transports est exigeant mais varié. Il requiert également stabilité mentale, robustesse physique, flexibilité et vivacité d’esprit. Grâce à un concept d’intervention flexible, les patrouilles composées de deux agent·e·s sont rapidement sur le terrain et collaborent étroitement avec le personnel des trains et d’autres corps de police. Vous agissez aussi dans le cadre de services spécialisés, tels que le service Vidéo et Graffiti ou le groupe d’intervention «Genesis». Vous gagnez la confiance et l’estime des client·e·s grâce à un comportement respectueux et responsable.

Priorité au travail de proximité plutôt qu’aux tâches administratives.

Au sein de la Police des transports, nous plaçons le travail policier de proximité au cœur de notre action et de notre mission, plutôt que de mettre l’accent sur les tâches administratives. C’est pourquoi, en tant que policier·ère de la Police des transports, vous passez beaucoup de temps sur le terrain, dans l’environnement passionnant des transports publics. Rejoignez un domaine d’activités et de compétences aussi vaste que passionnant qui vous conduira au-delà des frontières cantonales.

Force mentale.

Il est des interventions auxquelles une policière ou un policier ne peut pas se préparer. Les accidents, les décès, la prévention des risques et les actes délictueux en font notamment partie. C’est pourquoi il est essentiel de disposer d’une certaine force mentale ainsi que d’un bon environnement social et de pouvoir être pris·e en charge ultérieurement par un professionnel. Il est tout aussi indispensable que les policier·ères entretiennent entre eux des relations empreintes de confiance, car les interventions pendant la nuit et les situations extrêmes exigent une confiance aveugle. Par ailleurs, vous faites chaque jour des rencontres enrichissantes avec des voyageurs.

«C’est en forgeant que l’on devient forgeron».

Nos policières et policiers – formés selon les standards suisses – sont constamment préparés à relever de nouveaux défis et disposent d’un équipement moderne. Afin de pouvoir garantir à tout moment leur propre sécurité et celle des personnes impliquées, les policières et policiers suivent des formations continues organisées régulièrement qui incluent des tirs obligatoires annuels, des cours d’autodéfense ainsi que des entraînements relatifs au comportement tactique. Afin de vous préparer au mieux à vos différents types d’intervention, vous vous entraînez régulièrement aux cas d’urgence dans le cadre d’exercices continus.

Vidéo informative.

Découvrez dans notre vidéo informative un aperçu concret de l’univers de la Police des transports CFF, le témoignage d’un collègue ainsi que de précieux conseils pour postuler.

Cliquer ici pour commander la vidéo (allemand) Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Vos opportunités de carrière.

Avantages.


Accomplir de grandes choses.