Usine électrique de Châtelard.

Énergie hydraulique pour la Suisse romande et le Valais.

L’usine du Châtelard est une usine de pompage-turbinage située dans la commune de Finhaut dans le canton du Valais. Elle est restée inchangée de sa création en 1937 jusqu’en 1952. La consommation de courant ayant augmenté par la suite, les CFF ont commencé, en 1952, à capter l’eau du Vallon d’Émaney au Triège supérieur et ont construit le barrage du Vieux-Émosson. Le nouveau lac de retenue a permis d’augmenter la capacité d’accumulation de 12,5 millions de mètres cubes. En 1972, les CFF ont construit une seconde usine hydroélectrique. Elle permet de pomper de l’eau du bassin du Châtelard et de la rediriger vers le lac de retenue d’Émosson. Du Châtelard, l’eau turbinée est redirigée vers la centrale hydroélectrique de Vernayaz. 

En outre, les CFF sont en train d’effectuer des travaux, en collaboration avec des partenaires, pour relier les lacs de retenue d’Émosson et de Vieux-Émosson à l’usine de pompage-turbinage de Nant de Drance.

Visites guidées.

Profitez de votre visite de l’usine hydroélectrique de Châtelard pour découvrir la nature sous un angle original. Le funiculaire, le train panoramique ou le Minifunic vous offrent une vue unique sur le Mont-Blanc et les alpes valaisannes.

Les CFF vous souhaitent la bienvenue dans l’usine électrique du Châtelard et vous ouvrent les coulisses de la production électrique. Vous aurez également la possibilité de visiter le Lac d’Émosson – le deuxième lac de retenue le plus élevé de Suisse. Informations et réservations sous: fuehrungen@sbb.chOuverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Chiffres-clés.

Type Usine de pompage-turbinage
Puissance totale 107 mégawatts
Hauteur brute de la chute d’eau 804, resp. 811 mètres
Quantité d’eau 16 mètres cube par seconde
Turbines 3 turbines Pelton horizontales à 1 jet
2 turbines Pelton verticales à 2 jets
Vitesse de rotation 334 tours par minutes, resp,.
501 tours par minute
Génératrices 3 et 2 génératrices synchrones
Puissance apparente 3 fois 11 mégavoltampères et
2 fois 40 mégavoltampères