La centrale convertitrice de Seebach.

Une centrale convertitrice des CFF est installée à Seebach, au nord de Zurich

Ce site dispose des plus puissantes machines convertitrices des CFF, qui alimentent le réseau ferroviaire en courant alternatif de 16,7 hertz. Quand la quantité d’eau contenue dans nos centrales hydroé-lectriques est importante, les machines peuvent aussi produire de l’énergie «dans l’autre sens»: le surplus de courant de traction produit est alors converti en courant de 50 hertz (courant do-mestique) afin d’alimenter le réseau public.

Dès 1925, une sous-station a été mise en service à Zurich avant d’être complétée sept ans plus tard par un convertisseur de fréquence de 5 mégawatts, qui a injecté directement du courant dans la ligne de contact jusqu’en 2009. Entre 1975 et 1980, les CFF ont alors construit une nouvelle centrale convertitrice dotée d’un local de commande. Avec leur puissance unitaire de 62 mégawatts, il s’agit des deux plus puissantes machines convertitrices rotatives des CFF. Depuis 2008, le site est entièrement télécommandé.

Contenu complémentaire