Énergie respectueuse du climat.

En tant qu’entreprise liée à la Confédération, les CFF entendent également assumer leur responsabilité en matière de protection du climat.

La décision a par conséquent été prise de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre provenant des combustibles, des carburants et des liquides de refroidissement de 50% d’ici à 2030 et de 92% d’ici à 2040 par rapport à 2018. En raison de l’efficacité généralement supérieure et des prix plus bas des énergies renouvelables par rapport aux énergies fossiles, cette réduction est rentable pour les CFF.   

Afin d’atteindre la neutralité climatique, les émissions résiduelles inévitables des gaz à effet de serre seront compensées à partir de 2030. À cette fin, des projets de protection du climat seront mis en œuvre auprès des fournisseurs et collaborateurs au cœur de la chaîne de création de valeur des CFF. Si cela ne suffit pas, elles seront compensées par l’achat de certificats de protection du climat en Suisse.