L’Office Fédéral des Transports (OFT)

La modernisation et le développement du rail en Suisse romande sont une priorité de la Confédération. Léman 2030 est un programme cohérent et ambitieux, qui profitera aux usagers au-delà de l’Arc lémanique.

Anna Barbara Remund

Sous-directrice de l’Office fédéral des transports (OFT) en charge de l’infrastructure.

La modernisation et le développement du rail en Suisse romande sont une priorité de la Confédération. Léman 2030 est un programme cohérent et ambitieux, qui profitera aux usagers au-delà de l’Arc lémanique.

La modernisation et le développement du rail en Suisse romande, notamment au travers de Léman 2030, sont une priorité de la Confédération et de l’Office fédéral des transports (OFT). Léman 2030 n’est pas un projet ferroviaire ponctuel: c’est un programme ambitieux, composé de différentes pièces formant un tout cohérent en vue d'un objectif clair et supra-cantonal. Durant les travaux, des projets de l’ampleur du réaménagement du nœud de Lausanne–Renens ou de l’extension de la gare de Genève causent inévitablement des désagréments. Mais ces gros chantiers en valent la peine. Les améliorations d’offre qui en découleront – liaisons plus fréquentes, trains plus longs, horaire plus stable - profiteront aux usagers bien au-delà de l’Arc lémanique. En tant que financeur, commanditaire et instance de pilotage, l’OFT met tout en œuvre pour que les mesures incluses dans les étapes d’aménagement 2025 puis 2035 soient réalisées en temps utile, dans le respect du cadre financier et en garantissant la sécurité. Il s’agit de projets essentiels pour l’avenir du train en Suisse.

Contenu complémentaire