Économie circulaire.

En matière d’économie circulaire, les CFF font figure de précurseur et contribuent à la mutation sociale et économie de la Suisse dans le domaine du développement durable. 

Une large part des biens produits dans le monde sont fabriqués à partir de matières premières non renouvelables et, sitôt utilisés, ils sont mis en décharge ou incinérés. Les matériaux ne sont plus réutilisables. L’économie circulaire se fonde sur le cycle naturel des matériaux et vise leur réutilisation sans produire de déchets ni d’émissions polluantes. Allant bien plus loin que le recyclage, l’économie circulaire est un modèle économique qui repose sur la réutilisation, la réparation, la remise à neuf et le recyclage au sein de circuits (presque) fermés.

Comptant parmi les principaux commanditaires de Suisse, avec des acquisitions annuelles d’un montant supérieur à 6 milliards de francs, les CFF sont à l’origine d’une importante consommation de matériaux et d’énergie. Une analyse du flux des matériaux permet de mettre en exergue l’importance de l’économie circulaire pour les CFF. Ceux-ci détiennent plus de 76 millions de tonnes de matériaux, soit l’un des plus grands volumes en Suisse. Le flux qui en résulte a un impact considérable sur l’environnement et le climat. L’économie circulaire permet d’éviter une grande partie de ce flux de matériaux et de fortement réduire ses conséquences pour l’environnement. Les CFF sont donc particulièrement appelés à jouer un rôle précurseur dans l’économie circulaire.

En janvier 2021, les CFF ont mis sur pied un centre de compétences consacré à l’économie circulaire. L’équipe met en œuvre un large éventail de projets, apporte son soutien lors du lancement et du développement de modèles d’affaires circulaires et alimente le savoir-faire du groupe dans ce domaine. Les opportunités et potentiels mis en évidence par l’analyse du flux des matériaux menée au sein du groupe seront étudiés et exploités dans les années à venir. 

Offres circulaires pour la clientèle.

Les CFF pilotent et mettent notamment en œuvre des modèles d’affaires innovants et circulaires en mettant l’accent sur la gare et la clientèle. L’ouverture de nouveaux secteurs d’activités circulaires permet de créer de nouvelles offres pour la clientèle, les partenaires commerciaux, les voyageuses et les voyageurs. 

Vous trouverez de plus amples informations sur les projets pilotes actuels en cliquant ici Ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre.

Comment mettre en place une économie circulaire?

L’application de principes de l’économie circulaire permet aux CFF de réduire les coûts, de garantir à long terme des ressources importantes et de promouvoir la performance durable de l’exploitation ferroviaire. Le passage de l’économie linéaire à l’économie circulaire revêt un grand potentiel.

Dans le cadre de leurs décisions d’acquisitions et d’investissements, les CFF entendent tenir compte de la compatibilité des produits et des prestations avec l’économie circulaire. Pour ce faire, ils ont déterminé trois pistes de mise en œuvre.