Gestion de la charge – réseau électrique intelligent aux CFF.

Grâce à l’horaire cadencé, un grand nombre de trains peuvent accélérer simultanément sur le réseau. Durant ces phases, la puissance requise sur le réseau de courant de traction augmente fortement. Par temps froid, il faut en outre alimenter en électricité les chauffages de trains et d’aiguilles.

La puissance maximale requise augmente encore sous l’effet de la hausse du trafic et de l’exploitation de trains toujours plus performants. Or les centrales électriques et les convertisseurs de fréquence atteignent leurs limites de puissance. En agissant de manière ciblée sur les pics de consommation extrêmes, les CFF peuvent réduire les investissements nécessaires dans de nouvelles installations. Pour ce faire, certains composants électriques sont brièvement déclenchés.

Dans une première étape, il s’agit des chauffages de trains et d’aiguilles. La demande énergétique est ainsi décalée dans le temps sans influencer sensiblement la température ambiante dans les voitures. La deuxième étape porte sur la puissance de traction des locomotives et des rames automotrices. La régulation de la puissance de traction devrait permettre de lisser les pics de consommation. Par ailleurs, la possibilité de déclencher de manière ciblée des composants électriques en cas de situation critique améliore la sécurité de l’approvisionnement en courant de traction.

Le programme Gestion de la charge a pour objectif de réduire d’ici à 2025 les pics de consommation prévus de 20%, soit de 150 MW, avec un premier palier de réduction de 70 MW d’ici à 2023. À titre indicatif, 70 MW correspondent à la consommation moyenne d’électricité d’environ 150 000 foyers.

À travers ce programme, les CFF mettent à profit les opportunités offertes par le numérique également dans le domaine énergétique: les pics de consommation sont éliminés rapidement et de manière entièrement automatisée. Le «réseau électrique intelligent» (smart grid) devient une réalité dans le monde du courant de traction. En leur qualité de «prosommateur» (producteur et consommateur), les CFF optimisent l’interaction entre production et consommation, et contribuent, ce faisant, à la stratégie énergétique de la Confédération.

Plus d'informations: Gestion de la charge – réseau électrique intelligent aux CFF (PDF, 246 KB)Ce document n'est pas accessible. (PDF, 246 KB)

Contenu complémentaire

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité

Des spots publicitaires suivent. Ils peuvent contenir des contenus externes auxquels l'accès est bloqué.

Publicité